K2 fin

L’expédition hivernale au K2 prend fin sans dépasser 6.600 mètres

Dans un message laconique, l’Islandais John Snorri vient d’annoncer la fin de l’expédition internationale au K2. « Gravir le K2 en hiver est une tâche formidable qui nécessite que tous les membres de l’équipe soient 100% préparés, à la fois mentalement et physiquement, pour faire face au challenge. ». Snorri explique que Gao Li et Mingma Gyalje Sherpa ont tous les deux confirmé ne pas se sentir suffisamment préparés. « En prenant cela en compte, et après de longues délibérations, nous avons décidé de mettre fin à l’expédition ».  

John Snorri et Tomaz Rotar étaient les plus actifs sur la montagne. Ils avaient permis à l’expédition d’atteindre les 6.600 mètres, loin du record hivernal. En 2003, les Polonais avaient atteint les 7.650 mètres. Durant les expéditions des deux derniers hivers, cette altitude avait été approchée mais pas dépassée.

Avec le retard au démarrage et le profil des alpinistes (peu expérimentés en hiver), les pronostics d’une fin anticipée allaient bon train. Sauf si Denis Urubko arrive dans les prochaines heures au K2 (Il est actuellement au camp de base du Broadpeak), il y a fort à parier que le deuxième sommet de la planète restera vierge un hiver de plus.

L’an prochain, les Polonais qui se préparent cette saison au Batura et des Russo-kirghizes sont d’ores et déjà sur les rangs…

Illustration © J. Snorri

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *