Carla Perez et Adrian Ballinger au K2 sans oxygène

Il n’y a pas que Mike Horn qui compte s’aventurer sur la seconde montagne de la planète sans oxygène. Cette saison, la Sud-Américaine Carla Perez est aussi de la partie. Cette Équatorienne est connue pour faire partie de la poignée de grimpeuses à avoir gravi l’Everest sans oxygène.

Carla Perez, la haute altitude sans oxygène

Passionnée de montagne sous l’impulsion de son père dès le plus jeune âge, elle attrape le virus de la haute montagne alors qu’elle n’est qu’adolescente. C’est en découvrant les exploits d’Ivan Vallejo, son compatriote aux 14 sommets de 8.000m, qu’elle a envie d’en être ! Quand elle débarque à Grenoble à 18 ans pour poursuivre ses études, elle progresse sur des escalades difficiles, apprend à skier. Après ses études, quand une compagnie pétrolière lui propose son premier emploi au cœur de la forêt amazonienne, c’est le déclic. Elle le compte pas rester éloignée des montagnes. Elle veut en faire son métier. Carla commence alors à guider des touristes dans les Andes pendant qu’elle continue de progresser, notamment aux côtés d’Ivan Vallejo, devenu son mentor.

A 36 ans, elle a un sacré CV d’alpiniste. Jugez plutôt ce petit extrait :

  • 2009 : Face Sud de l’Aconcagua
  • 2012 : Manaslu, sans oxygène
  • 2013 : Everest, sans oxygène (demi-tour à 8.450m)
  • 2014 : Cho Oyu, sans oxygène
  • 2015 : Broadpeak, sans oxygène
  • 2016 : Everest, sans oxygène
  • 2019 : Everest en tant que guide

En 2013 quand Carla Perez fait demi-tour, les doigts gelés à l’Everest, elle est accompagnée par Esteban ‘Topo’ Mena. Ce dernier réussit alors le sommet, sans oxygène également. Cet été, il suivra Carla Perez au K2, sa caméra à l’épaule. Il y a quelques semaines, il grimpait avec Cory Richards sur une voie inédite du versant nord de l’Everest. Un projet qui n’avait pas abouti, les conditions ne permettaient pas à la cordée Richard-Mena de dépasser 7.600m.

Aux côtés de Carla Perez, on retrouve le guide américain Adrian Ballinger que l’on ne présente plus. Plusieurs fois au sommet de l’Everest, et sur la plupart des sommets de la planète ! Il a aussi descendu en ski deux sommets de 8.000m. Il est le fondateur de la compagnie Alpenglow, une agence d’expéditions pour laquelle Perez et Mena travaillent régulièrement.

Deux guides sherpas se joignent également à cette expedition au K2 : Pemba Gelje Sherpa et Palden Namgye.

Illustration Everest 2019  © Carla Perez

Carla Perez et Adrian Ballinger au K2 sans oxygène
4.5 (90%) 8 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here