Expéditions Printemps 2019 : les derniers alpinistes en terminent !

La fin de la saison approche en Himalaya. Dans quelques jours, c’est au Karakoram que vont débuter de nouvelles aventures. Mais au Népal, la plupart des expéditions se terminent. David Göttler, Cory Richards et Topo Mena rentrent bredouilles. Dans le même temps, il en est un qui se prépare à la suite de son défi… Fort de ses 6 succès de la saison, Nims Dai regarde vers le Karakoram.

Dans une saison particulièrement meurtrière (20 morts en quelques semaines), l’Everest a encore fait parler de lui. Avec une surpopulation devenue traditionnelle (et pas moins dangereuse), ce sont près de 850 personnes qui se sont succédés au sommet ces derniers jours. Encore une année record !

David Göttler abandonne son Everest sans oxygène

L’alpiniste allemand a fait demi-tour à 200m du sommet. Dans une interview donnée à Stefan Nestler, il explique les raisons de son abandon. Et il ne pointe pas du doigt les foules de touristes à l’Everest : « Je savais à quoi m’attendre, pourquoi les gens qui viennent ici se plaignent d’y trouver trop de monde ? Ils devraient savoir dans quoi ils s’engagent ».

David Göttler, 40 ans, a 5 sommets de 8.000m à son actif. Mais l’Everest n’en fait toujours pas partie : un temps instable, et une fatigue trop importante l’ont contraint à laisser tomber ! Face au « problème » de l’Everest (sa surpopulation), il explique dans Desnivel : « la solution ne viendra que par une vraie réflexion (…) pas des décisions prises sous le coup des émotions ». Il s’était retrouvé il y a quelques jours dans l’un des plus gros embouteillages de l’année sur le toit du monde. Un pic de trafic dans lequel il est très dangereux de rester bloqué, à plus forte raison sans oxygène supplémentaire.

Richards et Mena repartent de leur Nouvelle Voie

Cory Richards et Topo Mena avait fait demi-tour il y a quelques jours. Ils essayaient d’ouvrir une nouvelle voie jusqu’au sommet de l’Everest, par le versant tibétain. Après une marche arrière à 7.600 mètres, ils avaient regagné le Camp de Base Avancé. Ils avaient alors laissé planer un doute sur une seconde tentative. Il n’y en aura pas, les deux hommes l’ont annoncé il y a quelques heures. La fenêtre météo qui se dessine ne sera pas assez grande pour accueillir sereinement un deuxième essai : « nous allons commencer le processus qui nous mènera ici l’an prochain pour réessayer ! » écrit Cory Richards. Déçus, les deux hommes n’en restent pas moins déterminés à ouvrir un jour cette nouvelle « ligne » sur le versant nord de l’Everest.

Nims Dai en quête de sponsors

Après son incroyable enchainement de sommets (rappelé dans la vidéo ci-dessous), Nims Dai devrait continuer par sa « Phase 2 ». Une étape 100% Pakistan qui pourrait débuter dans quelques jours. Au programme, les 5 sommets de plus de 8.000 mètres du Karakoram : K2, Broadpeak, Nanga Parbat, Gasherbrum I et II. Sauf que pour l’heure, le Népalais peine à rassembler les finances nécessaires. Toujours en quête de sponsors, il a besoin d’un petit coup de pouce pour enclencher la suite de son défi. Les particuliers peuvent soutenir son projet via sa campagne de crowdfunding !

Illustration article : Fin des expéditions © DR

Expéditions Printemps 2019 : les derniers alpinistes en terminent !
4.4 (87.5%) 8 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here