vue k2

Au K2 : la fenêtre météo de tous les possibles, 3 équipes au Camp 1 !

De dimanche à mercredi, ce sont quelques quatre jours qui pourraient se révéler cléments pour progresser sur le K2 : une telle fenêtre météo n’est pas si fréquente à cette période de l’année.

Aussi, toutes les équipes présentes au camp de base en profitent pour se hisser vers les camps supérieurs. C’est notamment le cas de Nirmal Purja, alias Nims Dai, arrivé en trombe il y a quelques heures au camp de base. Mais on trouve aussi l’expédition n°1, celle de John Snorri/Ali Sadpara. Ou le 2ème groupe, celui de Mingma Gyalje Sherpa.

Nims, aussitôt arrivé, aussi vite reparti !

Nims Dai est arrivé en 4 jours seulement au camp de base. Bénéficiant de la piste ouverte ce derniers mois par les militaires jusqu’au camp de Jhola, son trek jusqu’au camp de base a pu être un peu raccourci (le trek traditionnel part d’Askole, à vol d’oiseau une douzaine de kilomètres plus à l’ouest). Quoiqu’il en soit, arriver aussi vite jusqu’au camp de base est la preuve : des très bonnes conditions rencontrées dans la vallée du Baltoro, de la légèreté de l’équipe ainsi que de la bonne forme es uns et des autres. Sitôt arrivé au camp de base, il était déjà question de repartir.

Et pour cause, une fenêtre météo de quelques jours permet de s’aventurer sur la montagne. Une première sortie qui devrait être facilitée par le travail déjà réalisé par les autres équipes sur la montagne. Avec une voie déjà équipée jusqu’au camp 1 par John Snorri et les Sadpara. Puis jusqu’au camp 2 par Mingma Gyalje et son équipe.

Prévisions météo correctes : du monde au camp 1 du K2 !

En fin de journée du dimanche 27 décembre, l’équipe de John Snorri était au Camp 1. Tout comme Nims Dai et son groupe. Mingma G. Sherpa était là aussi. Snorri prévoyait « plusieurs jours de travail sur la voie et d’acclimatation ». Hier, Nims évoquait carrément sa volonté de grimper aussi haut que le camp 4 pour équiper la voie de cordes fixes. Si Mingma G. Sherpa a effectivement préparé la voie jusqu’au camp 2, passant la cheminée House, Nims compte donc équiper prochainement la Pyramide Noire, autre passage très délicat de l’ascension. Pour Mingma G. Sherpa, l’idée est de continuer vers le camp 2 demain (28 décembre) avant d’attaquer l’équipement « vers le Camp 3, le 29 ou le 30 décembre ». Deux équipes vont donc travailler sur ce même secteur.

Une nuit épique au camp de base

« La nuit dernière, nous avons eu une nuit terrible. On est resté réveillé toute la nuit pour surveiller les tentes » expliquait Mingma G. sur la page Facebook. Nims Dai aussi mentionnait un temps mauvais avec des vents qui ne passaient pas sous les 45 km/h, en début de week-end.

Pendant ce temps, une bonne partie des grimpeurs de l’expédition Seven Summit Treks sont en cours de treks jusqu’au camp de base. Ils devraient y parvenir en début de semaine. Depuis Goro II, à quelques jours de marche du camp de base, Sergi Mingote raconte sa journée. Il suit de près l’évolution de la météo. Il évoque « étonnamment, un temps bon jusqu’au 5 janvier environ ». « On a encore quelques jours mais c’est bon de penser à notre planning d’ascension » explique-t-il.          

Illustrations © M.Ly CC BY-SA 3.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *