himali bajura

Un conte de Noël népalais : les trois orphelins et leur abri

Ce « conte de Noël » est une histoire vraie, relayée par la presse du Népal ces derniers jours. L’histoire de trois orphelins laissés pour compte au milieu des montagnes de l’Himalaya.

Ils ont ému les Népalais début décembre quand un article du quotidien The Himalayan Times a raconté leur histoire. Dolma, Dorjo et Samjhana ont respectivement 16, 13 et 10 ans. Ils sont orphelins depuis que leur mère est morte il y a deux ans. Leur père l’avait précédée sept ans plus tôt. Les deux sont décédés car ils n’avaient « pas les moyens de payer leur traitement » raconte l’article.

Les enfants vivent aujourd’hui dans un abri qui n’arrête même pas le souffle du vent. Il se situe le long de la rivière Karnali, dans les zones reculées du district de Bajura, à l’Ouest du Népal. C’est une ruine mais il faut tout de même trouver de quoi payer le loyer. Sans ressources, ils n’ont pour autant pas cessé d’aller à l’école, quand bien même ils souffraient des moqueries de leurs camarades, incapables de s’acheter leur uniforme. La grande sœur Dolma enchaine les petits boulots agricoles le week-end et pendant les vacances pour gagner un peu d’argent mais ce n’est pas suffisant. La mendicité complète leurs maigres revenus.

Lire aussi : Au cœur de l’Himalaya, le Népal sombre dans la pauvreté

La générosité des lecteurs

Quelques jours après la parution de cet article, plusieurs lecteurs ont souhaité aider les 3 orphelins. Certains vivants même en dehors du pays. Des dons de plusieurs centaines d’euros leur ont été adressés. Le loyer de leur abri s’élevant à environ 6 euros par mois, ces dons sont loin d’être négligeables. Des soldats de l’armée népalaise ont apporté de la nourriture, des vêtements, du matériel scolaire mais aussi des ustensiles de cuisine. Rien de tout cela ne se serait produit sans l’article initial du journal népalais.

Si cette version népalaise du conte de Noël peut donner foi en l’humanité, le sort des enfants du Népal n’est pas simple. En septembre dernier, le Nepalitimes estimait que quelques 1.200 enfants népalais avaient perdu un ou leur deux parents, emporté(s) par la pandémie de covid. Ces chiffres ne sont qu’un bout du phénomène. L’ONG SDO Nepal estime que sur 11,5 millions d’enfants que compte le Népal, près d’1 million sont orphelins.

Illustrations © Contributeurs Openstreemap

4.3/5 - (46 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.