ZAD La Grave

La ZAD du glacier de la Girose menacée d’évacuation ?

La quinzaine de militants installés sur le glacier de la Girose ont reçu la visite des gendarmes. La Société d’Aménagement Touristique de La Grave (SATG), filiale de la SATA (exploitant des Deux Alpes et de l’Alpe d’Huez) a demandé aux autorités de faire place nette. Car en attendant, les travaux sont à l’arrêt.

Les Soulèvements de la Terre tentent d’empêcher le démarrage des travaux du troisième tronçon de téléphérique sur le glacier de la Girose. Ils ont annoncé une nouvelle procédure en justice. « Un recours en justice déposé par les associations environnementales (référé suspension) a été obtenu ce mardi pour suspendre les travaux dans l’attente du dépôt d’un dossier de dérogation « espèce protégé », l’audience aura lieu le 19 octobre à 14h30. » précise l’organisation dans un communiqué. Mardi, les gendarmes se sont rendus sur le campement sur le glacier. Objetif : signifier à ses occupants qu’ils contrevenaient à un arrêté interdisant le bivouac dans la zone. La prochaine étape sera-t-elle une évacuation en haute montagne ? C’est ce qu’évoquent d’ores et déjà les militants sur place, parlant d’ « une opération d’expulsion fort délicate à 3500m d’altitude ».

En attendant, le Collectif La Grave Autrement, qui se bat depuis des années contre ce même projet constate que l’intervention spontanée des Soulèvements de la Terre a le mérite d’attirer l’attention sur le sujet : « Il est triste de constater que quelques jours d’occupation ont plus de portée que les méthodes douces pour se faire entendre de la justice et des autorités. »

Illustration © Les Soulèvements de la Terre

4.8/5 - (6 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.