Une piste des Jeux de PyeongChang pourrait être démolie

L’Office Coréen des Forêts (Korea Forest Service) est propriétaire du Mont Gariwang , sur lequel se situe une partie des pistes de ski alpin des derniers Jeux Olympiques d’Hiver. Cette entité publique avait accepté de « prêter » cet espace en vue des épreuves sportives. Un accord qui prenait fin au 31 décembre 2018. Désormais, l’accord stipule que les pistes doivent être démantelées et la cadre naturel préexistant restauré. En plus des pistes, plusieurs routes et une télécabine sont également concernées.

Gariwang : un ancien parc naturel

Les autorités locales s’élèvent contre ce qui semblait pourtant écrit. Elles souhaitent conserver à minima les routes et la télécabine. Histoire de continuer à attirer des touristes. D’autant que la province du Gangwon qui devrait financer cette restauration dit ne pas en avoir les moyens. Plusieurs dizaines de millions d’Euros sont en question. Et aucune entité organisatrice des Jeux ne les a budgétés.

Ce site olympique n’avait pas de réel plan de démontage prévu, ni de valorisation post-Jeux. Un état de fait critiqué déjà depuis plusieurs années par le Comité International Olympique. Critiqué également par les associations environnementales qui se souviennent que cette montagne était un parc protégé avant le projet de jeux Olympiques, dans lequel des arbres vieux de 500 ans poussaient.

Bande Annonce du reportage “Mount Gariwang : une victime olympique”

Illustration Mont Gariwang © Sibir

Une piste des Jeux de PyeongChang pourrait être démolie
4.8 (96%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here