ONCFS

40 ours détectés dans les Pyrénées (chiffres provisoires ONCFS)

Avant la publication mi-avril de son rapport annuel sur le suivi de la population d’ours, l’ONCFS a donné quelques indications provisoires. L’Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage suit de près les populations ursines. Son réseau de collecte d’informations, impliquant France, Espagne et Andorre, a comptabilisé quelques 40 ours présents sur l’ensemble du massif Pyrénéen. 38 si on soustrait les deux ourses relâchées en fin d’année dernière. Ces 38 ours recensés en 2018 sont à comparer à la population de 2017 : 46. Une baisse conséquente qui est à relativiser face à la méthode de comptage. Elle n’est pas infaillible. En 2017, trois individus n’avaient pas été repérés et donc pas comptés (ils sont réintégrés dans le 46). A l’inverse, une dizaine d’ours comptés en 2017 n’ont pas été retrouvés en 2018. Ils sont probablement passés à travers les mailles du filet. En réintégrant ces ours manquants, la population est stable.

Des oursons et des échanges entre les deux foyers

Autre nouvelle encourageante s’agissant de la pérennisation de l’espèce : le comptage de deux portées de 2 et 3 oursons. Autre élément intéressant, l’année 2018 a confirmé les échanges entre les deux noyaux de populations. Initialement isolés dans le Béarn et dans les Pyrénées centrales, les ours peuvent se déplacer entre les deux foyers (certains mâles uniquement).

Enfin, l’ « aire de répartition » de l’espèce s’est étendue en 2018. Elle atteint désormais 7.400 km², à comparer avec 6.000 km² un an plus tôt. Une progression qui se fait notamment vers le versant espagnol.

Lire aussi : Vers une cohabitation entre bergers et ours dans les Pyrénées

Illustration © Bernard-Boehne

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *