Des bergers mobiles pour aider les éleveurs face au loup !

De mi-juillet à mi-octobre 2019, deux bergers ont été embauchés pour prêter main forte aux éleveurs au cœur du Parc de la Vanoise. Ce dispositif, détaillé dans le numéro hivernal du Journal du Parc National de la Vanoise, était une nouveauté de l’année 2019. Ces renforts mobiles ont réalisé « 41 interventions de 1 à 6 jours dans 8 alpages en cœur de Parc ». L’idée était de créer un « service de remplacement, de renfort et d’intervention d’urgence » pour les éleveurs confrontés à la prédation. La Maurienne (Bessans, Val-cenis) et la Tarentaise (Pralognan, Villaroger) ont pu bénéficier de cette aide. Ce sont des concertations entre des éleveurs, des équipes du parc et des associations de protection de la nature qui avaient encouragé la mise en place de ces bergers mobiles.

Une idée originale financée par le Ministère de l’Ecologie via la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, en charge du Plan Loup. L’été précédent, les éleveurs du Mercantour avaient testé un dispositif similaire. L’opération semble avoir apporté satisfaction aux éleveurs. « Les retours des éleveurs sont très positifs ». Fort de cette réussite, des bergers mobiles devraient être à nouveau présents en Vanoise en 2020 ! Pour les éleveurs qui font appel à ces renforts, ils sont gratuits.

Lire aussi : Marche avec les Loups, le réalisateur reçoit des menaces de mort

Illustration Bergers Mobiles © Parc National de la Vanoise – F. Storck  

2 Commentaires

  1. En voilà une bonne idée !
    Réunir autour d’une table les principaux protagonistes pour qu’ils se parlent, communiquent
    et en plus, ça fonctionne !

    Je voulais écrire et pourquoi pas des drones à mitraillettes à reconnaissance de tête de loup
    et des brebis volantes pour pimenter le débat, mais je crois que je vais peut-être pas m’abstenir.

    Un retour gagnant !
    Ça pourrait donner des idées aux autres…

  2. « les retours des éleveurs sont positif » dit on dans l’article mais aucune associations d’éleveurs et bergers , syndicat ou autre n’ont jamais communiqué sur le sujet.
    Ceci un remplacement lorsque le berger est au bord de la dépression peut aider. En effet la plupart des bergers novices ne font pas plus de 2 saisons face à l’impossibilité de cohabitation. Et ceci est valable dans tourte l’Europe :
    Bruxelles, le 19 octobre 2017 – Des mesures beaucoup plus efficaces doivent être mises en œuvre dès maintenant pour atténuer les conflits croissants entre les humains et les grands carnivores en Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here