Glacier Barry Alaska

Cette montagne menace de s’effondrer et d’entrainer un tsunami géant !

Le retrait d’un glacier augmente les risques d’un glissement de terrain majeur dans un fjord d’Alaska. La configuration des lieux pourraient générer une vague géante de plusieurs centaines de mètres de haut. L’effondrement de cette montagne entrainerait un tsunami géant.

Les glaciers reculent et déstabilisent les montagnes

La région est quasi-déserte mais la situation est tout de même très préoccupante. A 90km à l’est d’Anchorage (Alaska), comme partout ailleurs dans le monde, les glaciers reculent. Ici, le glacier Barry ne fait pas exception. Sur les dernières décennies, il a rapidement perdu en volume. En reculant, ce dernier a cessé de stabiliser la montagne sur laquelle il appuyait son immense poids. Résultat, une montagne entière menace de s’effondrer dans l’eau du fjord. Les scientifiques observent d’ailleurs que le mouvement de « chute » a déjà commencé. Une partie de cette pente s’est déplacée de quelques 120 mètres en seulement 7 ans.

Déjà en 1958, une autre montagne, un autre tsunami

De quoi rappeler le terrible glissement de terrain de 1958. Dans un autre fjord d’Alaska, il avait généré une vague de près de 500 mètres de haut et avait tout emporté sur son passage. Provoqué par un puissant séisme, cet épisode avait causé la mort de 2 personnes et largement détruit la végétation alentour. Notamment sur le versant opposé à la montagne effondrée. Encore une fois, c’est la configuration du fjord qui avait amplifié la taille de la vague.

Lire aussi : Effondrement des glaciers tibétains, la science avance

Une échelle encore plus imposante

C’est avec ce précédent en tête qu’un groupe de scientifique a publié une lettre ouverte avertissant des risques d’un nouvel effondrement. Ils expliquent que les dimensions sont encore plus importantes. Le premier village, bien qu’éloigné d’une cinquantaine de kilomètres, pourrait recevoir une vague de près de 9 mètres. Quelques 250 personnes vivent là. Les spécialistes estiment que le phénomène, favorisé par le constant recul du glacier, pourrait se produire dans les 20 ans à venir. Peut-être dans 20 ans, peut-être demain ! Les chercheurs se demandent également si le recul des glaciers dans les régions côtières peut générer de plus en plus de phénomènes comparables.

Plus de détails sur cette histoire (lien en anglais).

Illustrations © NASA – Landsat Images

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *