Neiges Ecosse

Les neiges éternelles d’Ecosse ont disparu cet automne !

La presse britannique s’est faite l’écho de la fonte totale des neiges « éternelles » d’Ecosse. L’histoire se passe sur le Braeriach , un des plus hauts sommets d’Ecosse avec ses 1.296 mètres d’altitude, et cet automne 2021.

La 8ème fois en 3 siècles !

En 300 ans, le phénomène ne s’était produit que 7 fois. Il y a quelques jours, les observateurs ont pu enregistrer la 8ème fois ! Et les climatologues ne s’y tromperont pas, le rythme de cette fonte complète des neiges de Garbh Choire Mor sur le Braeriach, en Ecosse, s’est accéléré. Suivies par les hommes depuis les années 1700, ces neiges éternelles ont complètement fondu pour la première fois en 1933. Puis l’histoire s’est répétée en 1959 puis en 1996. Et les occurrences ne sont encore rapprochées : 2003, 2006, 2017, 2018. Et désormais 2021.

Lire aussi : Qui était Hamish McInnes, cet alpiniste écossais décédé à l’âge de 90 ans ?

La disparition du Sphinx, ces neiges éternelles d’Ecosse

Les randonneurs qui fréquentent ces montagnes écossaises ont coutume de l’appeler le « glacier d’Ecosse ». On l’appelle aussi le « sphinx ». Ce surnom de créature de légende est peut-être bien de mauvais augure, car ce carré de neige pourrait n’être plus que de l’histoire ancienne car la neige tombe en moindre quantité ces dernières années. Comme le rappelle The Herald dans un article ce n’est pas qu’une anecdote mais une tendance de fond (lien en anglais). D’autres neiges éternelles, notamment dans la chaîne du Ben Nevis ont également largement disparu.   

Illustrations © Angus | CC BY-SA 2.0 | (Wikimedias)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *