Pékin boycott

A 8 mois des Jeux de Pékin 2022, on parle encore de boycott !

De nouvelles voix se sont élevées ces dernières semaines pour évoquer le boycott des Jeux Olympiques d’Hiver de Pékin en 2022.

Le mouvement de contestation autour des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin a repris de la vigueur ces jours derniers. Outre-Atlantique, la Présidente de la Chambre des Représentants Nancy Pelosi a remis le sujet sur la table. Elle a évoqué un « boycott diplomatique » des Jeux. Une solution qui permettrait aux athlètes de prendre part aux olympiades. Elle encourageait donc les chefs d’Etat à ne pas se rendre à Pékin pour l’événement. A moins d’un an du début des Jeux d’Hiver de Pékin, un collectif représentant des Tibétains, des Résidents de Hong-Kong ainsi que des Ouïghours a pris la parole (lien en anglais). Ce groupe met en avant les violations des Droits de l’Homme en Chine. Notamment à l’égard des minorités dont ils se font le porte-parole.

Le CIO plaide pour sa neutralité et rejette l’idée d’un Boycott de Pékin 2022

Si le Comité International Olympique plaide pour sa neutralité, le choix des pays hôtes est souvent considéré comme très symbolique. Organiser des olympiades en Chine reviendrait donc à cautionner tous les agissements du pays. Une assertion que dénonce nombre d’athlètes qui ne souhaitent pas se voir instrumentalisés. La championne de ski alpin Mikaela Shiffrin expliquait dernièrement : « on ne veut pas choisir entre les droits de l’homme et faire notre travail ». Dès 2024, le respect des droits de l’homme fera partie des engagements pris par l’hôte des Jeux. Jusqu’alors, cette dimension n’existait pas.

L’environnement n’est pas à la fête non plus !

Au-delà du sujet des droits de l’homme, les Jeux d’hiver de 2022 sont montrés du doigt pour leur dimension environnementale. Les pistes de ski tracées à 90km au Nord-Ouest de Pékin ne voient pas souvent de neige naturelle. A Yanqing, 5 centimètres de neige pas an est la moyenne des précipitations neigeuses. Plus que jamais, c’est donc la neige de culture qui va prendre le relais. Considérée comme « semi-aride », la région de montagne en question va devoir puiser dans ses réserves pour trouver l’eau nécessaire à la production de la neige. Pékin est la première ville hôte des jeux d’Hiver à avoir également accueilli les Jeux d’Eté !

Illustration © nobeijing2022.org

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *