canyoning enfants

Cet été, j’essaie la descente en canyoning avec mes enfants !

Le canyoning est souvent vu comme une pratique extrême. Il peut pourtant être ouvert à un public assez large. Faisons le tour de ce qu’il nous faut savoir avant de nous embarquer avec les enfants dans une activité pareille.

Si vous avez déjà réservé une sortie canyoning pour toute la famille, lisez vite ce qui suit. En tout état de cause, demandez conseil au professionnel qui encadre votre sortie.

Les enfants peuvent-ils faire du canyoning ?

Votre enfant peut-il pratiquer le canyoning ? Pour répondre à cette question, il faut bien comprendre à quoi ressemble une telle activité. Tout d’abord, il faut être à l’aise dans l’eau. Savoir nager est donc un pré-requis. Même si certaines formules d’initiation proposent de la « marche aquatique » pour débutants qui peut se réaliser sans savoir nager. Une première expérience réussie en randonnée en terrain accidenté et en escalade (même en salle) serait également la bienvenue.

Ensuite, il suffit de choisir un parcours adapté à l’âge, notamment pour que les difficultés restent mesurées. On ne commence pas par un parcours très difficile (c’est également vrai pour les adultes). Dès 7-8 ans, il est donc possible de débuter le canyoning. Et petit à petit, le niveau augmente. Les parcours s’allongent et les passages techniques peuvent se multiplier. Attention chez les plus jeunes à l’eau froide. L’enfant peut se refroidir sans crier gare. Des lèvres bleuies dans une piscine, ce n’est pas bien grave : on sort et on se réchauffe. Au milieu d’un parcours de canyoning, l’échappatoire n’est pas toujours possible. Et personne n’a envie de finir la journée en hypothermie.

Lire aussi : Cet été, j’emmène ma famille en refuge de montagne !

Comment se mesurent les niveaux des parcours en canyoning ?

En France, il existe une échelle qui permet de mesurer la difficulté des parcours de canyoning. Elle est bien utile pour juger de la pertinence d’inclure vos enfants dans la sortie… La cotation se décompose en trois données.

  • la verticalité (v suivi d’un chiffre de 1 à 7) est le premier élément. v1 signifie un parcours sans rappel, la corde y est généralement inutile, il n’y a pas d’escalade à proprement parler. Alors que v7 sera Extrêmement difficile et très exposé avec des passages d’escalade difficiles et un débit d’eau très puissant. Des passages en apnée sont également incontournables. Pour des enfants qui débutent, mieux vaut s’en tenir aux niveaux v1 et v2. Dès le niveau v3, il faut pouvoir effectuer des rappels jusqu’à 30 mètres sans trop tirer la langue et cheminer sur des terrains instables.
  • le caractère aquatique (a suivi d’un chiffre de 1 à 7) est la seconde composante de la cotation. a1 avec de l’eau calme et la nage n’y est que facultative. Au niveau a7, les courants sont très forts, les sauts peuvent mesurer plus de 14m et certains mouvements d’eau violents peuvent mettre le pratiquant en difficulté. Là encore les enfants qui débutent seront à l’aise dans des niveaux a1 et a2.
  • l’engagement ou envergure (un chiffre romain de I à VI). Sur le niveau I, il y a des échappatoires partout et le parcours dure moins de 2h. Sur le niveau VI, s’échapper des difficultés peut prendre jusqu’à 4 heures et les parcours sont supérieurs à 2 jours. Le niveau I correspond parfaitement aux enfants, le niveau II est déjà limite. Les parcours pouvant durer de 2 à 4 heures, un peu long pour un début.

Un parcours donné sera donc coté (par exemple) : « v4 a3 IV ». Si vous avez suivi, un tel itinéraire n’est pas adapté pour votre enfant de 7 ans. Les professionnels sont évidemment là pour adapter cette théorie à la pratique. Certains enfants sont naturellement plus à l’aise dans l’eau, en situation de déséquilibre, etc…

En résumé, si vos enfants savent nager et que vous choisissez un parcours adapté en vous appuyant sur les conseils d’un professionnel, alors vous êtes prêts à pratiquer le canyoning en famille !

Illustrations © Pixabay

4.7/5 - (6 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.