Cet hiver au K2, les Russes seront bien là !

Comme on le pressentait ces derniers jours, une expédition russo-kazakho-kirghize s’organise pour s’attaquer au second sommet de la planète. L’hiver dernier, les Polonais n’étaient pas venus à bout de cette périlleuse ascension. Personne n’a jamais gravi le K2 en hiver. En 1988, les Polonais emmenés par Andrzej Zawada avaient atteint les 7.300 mètres. Quinze ans plus tard, seconde tentative : encore les Polonais et encore un demi-tour. En 2012, des Russes tentent leur chance mais n’y arrivent pas plus. Alors cet hiver, une nouvelle expédition va s’attaquer à ce gros défi, toujours sans oxygène.

8.611 mètres et 10 alpinistes !

L’équipe sera dirigée par le Kazakhe Vasily Pivtsov, né en 1975. Il a à son actif l’ascension des 14 sommets de plus de 8.000 de la planète, sans oxygène. Il est le second Kazakhe à détenir ce « titre », après Denis Urubko. A ses côtés, le Russe Artem Braun, le véritable organisateur de ce projet. Il était au Kanchenjunga au printemps 2014 avec Bielecki, Txikon et Urubko.

Roman Abildaev, Mikhail Danichkin et Serguey Seliverstov sont membres du projet Snow Leopard, qui vise à atteindre les sommets de plus de 7.000 de l’ex-URSS en hiver. Ils feront également partie de l’équipe pour le K2.

Dans le reste de l’équipe, on trouve notamment Evgeny Glazunov, le frère de Sergey Glazunov, qui a chuté mortellement sur le Latok cet été. Dmitry Muraviov, Tursunali Aubakirov, Ildar Gabbasov et Vitaly Akimov terminent le groupe ! Ils ont tous des expériences sur des sommets de 7.000m. Le manque de pratique sur des 8.000 en hiver sera-t-il un problème ? La non-connaissance du K2 pour la plupart d’être eux sera-t-elle un handicap ? Nous en saurons plus dans quelques mois. A suivre.

Illustration © Russianclimb – Winter K2

Cet hiver au K2, les Russes seront bien là !
4.7 (94.29%) 7 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here