Deux Islandais restitués par le Pumori 30 ans après !

Octobre 1988, deux Islandais participent à une expédition sur le Pumori. Cette montagne de quelques 7.161m d’altitude, voisine de l’Everest, à la frontière entre Népal et Tibet. Au cours de cette expédition, Kristinn Rúnarsson et Thorsteinn Gudjónsson disparaissent sans laisser de traces. Ils avaient été aperçus pour la dernière fois à 6.600 mètres d’altitude, quelques heures plus tôt. Des recherches sont alors lancées et durent plusieurs jours, sans résultat. Alors qu’ils étaient rares dans la région à cette époque, un hélicoptère est même utilisé pour survoler la zone. Avalanche, chute de sérac, maladresse fatale, nul ne sait. Mais les recherches sont abandonnés sans avoir retrouvé la moindre trace des deux hommes.

Cet automne, la montagne a restitué ces deux corps. Ils ont été découverts au pied du glacier qui couvre le pied de la face qu’ils escaladaient.

Que s’est-il vraiment passé en 1988 ?

La zone où ils ont été retrouvés laisse penser qu’ils avaient atteint l’arête sommitale lorsqu’ils ont chuté. Avalés par une crevasse du glacier, il a donc fallu attendre 30 ans pour que leurs corps refassent surface. Leurs corps ont été transportés à Katmandou pour une cérémonie de crémation. Leurs cendres ont ensuite été transportées en Islande.

Un Écossais, membre de l’expédition de 1988, affirme dans un communiqué  « la découverte des reste de Thorsteinn et Kristinn après tant d’années a inévitablement ravivé une forte émotion auprès de tous ceux qui les connaissaient ». Mais l’énigme de leur disparition pourrait bien s’éclaircir un peu plus. Des pellicules photographiques retrouvées dans les poches de leur veste pourraient bien apporter de nouveaux éléments. Elles ont été expédiées à un laboratoire spécialisé en Australie.

Illustration Pumori © Stefanos Nikologianis

Deux Islandais restitués par le Pumori 30 ans après !
4.4 (88%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here