Dans l’été de Patagonie : 2 disparus et 1 mort au Fitz Roy

A la frontière entre l’Argentine et le Chili s’élève le Fitz Roy. Ce sommet majestueux, de près de 3.300 mètres d’altitude, est balayé par les puissants vents de Patagonie. Toute l’année durant. Encore aujourd’hui, il constitue une entreprise de choix pour des grimpeurs expérimentés venus du monde entier. Trois d’entre eux ont fait les frais des dangers de cette montagne de l’hémisphère sud.

3 victimes du Fitz Roy

Un duo de Brésiliens est porté disparu depuis le 20 janvier dernier. Aperçu pour la dernière fois dans la montée le 19 janvier, ils n’ont pas été revus depuis. Des recherches ont été entreprises pour les retrouver. Mais la météo n’a pas laissé beaucoup de fenêtre pour aller à leur rencontre. Le célèbre Denis Urubko, présent dans la région pour grimper le Cerro Torre, a participé aux recherches.

Dans le même temps, un grimpeur tchèque a trouvé la mort dans la descente, victime d’hypothermie.

Ecouter aussi : [podcast] Lionel Terray, le Fitz Roy, 1952

Illustration Fitz Roy © DR

Dans l’été de Patagonie : 2 disparus et 1 mort au Fitz Roy
4.4 (88%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here