Denis Urubko part pour le Cerro Torre en Patagonie

Longtemps considérée comme la montagne la plus imprenable du monde, le Cerro Torre est un sommet à la frontière entre l’Argentine et le Chili. Au cœur de la Patagonie. Sa première ascension, en 1959, fut très contestée. De Cesare Maestri et Toni Egger, seul le premier revint vivant avec sa seule parole pour prouver sa réussite du sommet. Il fallut donc attendre 1974 pour que des Italiens parviennent à gravir cette montagne, sans que le doute ne soit permis. L’un des plus sérieux alpinistes du moment, Denis Urubko, s’intéresse donc au Cerro Torre !

La voie normale ?

Il compte emprunter la voie de 1974, celle que Bonatti et Mauri avaient également essayée quelques années plus tôt. Cette « voie de Ragni » est située sur la face ouest. Depuis cette époque les ascensions se sont succédées sur cette route que l’on peine à appeler « voie normale » tant son niveau est relevé. Mais Urubko n’est pas homme à s’en tenir là. Il compte bien grimper cet itinéraire pour s’échauffer. Ensuite : « si je me sens bien, on pourra essayer de grimper quelque chose de nouveau ! » confiait-il cet été au magazine hongrois Mozgasvilag. Ouvrir une nouvelle voie sur le Cerro Torre, voilà qui ressemble plus à Denis Urubko. C’est sa première expédition dans cette région, et à plus forte raison sur le Cerro Torre.

Avec l’Espagnole Maria Cardell

Pour cette expédition qui devrait durer de fin Novembre à fin Janvier, il sera accompagné par Maria Cardell. Cet été, il avait fait cordée commune avec l’Espagnole sur une nouvelle voie sur l’Ushba, 4.710 mètres dans le Caucase. Une cordée qui dure puisqu’ils étaient également cités dans les ascensions remarquables de 2017 par les Piolets d’Or. S’il n’oublie pas le K2 en hiver, Urubko pourrait attendre quelques années avant d’y retourner.

Illustration © Denis Urubko

Denis Urubko part pour le Cerro Torre en Patagonie
4.3 (86.67%) 6 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here