Denis Urubko sur le K2 : « ils n’ont aucune chance d’y arriver cette année »

Dans une interview pour un journal polonais , donnée en marge de la 10ème Mountain Film Review à Wadowice, Denis Urubko a commenté l’actualité en Himalaya. Il a également parlé de ses projets.

« Ils n’ont aucune chance (…) cette année »

Concernant les expéditions en cours au K2, il est sûr de lui. « Il est impossible d’aller au K2 sans une acclimatation significative, sans une route bien préparée. Le 1er mars est la fin de l’hiver et ils n’ont plus le temps. Ils n’ont aucune chance de gagner le K2 cette année. Mais il y aura d’autres expéditions, la montagne attendra » a-t-il expliqué.

D’ailleurs, il compte bien être de la partie quand quelqu’un réussira à grimper le K2 en hiver. Il prévoit de s’y rendre dans « deux ans ». Et cela devrait être sa dernière expédition. « Je suis fatigué par ces expéditions ; mais j’ai encore des projets pour les 3 années à venir ! Une nouvelle voie sur le Gasherbrum II en été, le Broadpeak en hiver et pour finir le K2 en hiver. Je pense finir ma carrière par l’hivernale du K2 ».

Car si Urubko ne compte pas grimper encore des années durant, c’est qu’il s’assagit. Il le confie lui-même : « un bon grimpeur est un grimpeur âgé ! ». D’ici trois ans, le grimpeur d’origine russe aura la cinquantaine !

Illustration © Elekes Andor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here