sophie lavaud 11

Expéditions Eté 2019 : Sophie Lavaud décroche son 11ème ‘8.000’ !

Un week-end chargé au Pakistan. Les Polonais reculent au Gasherbrum VI alors que Sophie Lavaud atteint le sommet du Gasherbrum I. Mike Horn, lui, démarre son assaut sur le K2. Nims Dai compte faire 3 sommets de 8.000 en une semaine seulement…

Sophie Lavaud décroche son 11ème 8.000 !

Samedi matin, à 8h40, la franco-suisse Sophie Lavaud était au sommet du Gasherbrum I. Une fin d’ascension compliquée, après des chutes de neige. Et une descente « dans le vent et le brouillard » !  Cette année, c’est le troisième sommet de plus de 8.000 mètres pour Sophie. Ce printemps, elle avait déjà gravi l’Annapurna et le Kangchenjunga. Que nous réserve-t-elle pour cet automne ? Il lui reste 3 montagnes de plus de 8.000m à gravir et elle fera partie de la poignée de femmes à avoir réussi un tel challenge. Aucun(e) français(e) n’a jamais décroché ce graal.

Mike Horn lance son assaut sur le K2

C’est aujourd’hui que l’aventurier Mike Horn devrait prendre la direction du sommet du K2. La météo semble offrir à Horn et son compagnon Fred Roux une belle fenêtre de plusieurs jours. Après plusieurs semaines d’acclimatation, c’est le moment ! « L’ascension va nous prendre 2-3 jours, nous nous arrêterons dans les camps que nous avons préparés sur le chemin pour nous reposer ». C’est la troisième tentative de Mike Horn pour atteindre le sommet du K2. Il réalise cette expédition sans oxygène supplémentaire.

Lire aussi : 1954, la première du K2 par les Italiens !

Impossible Gasherbrum VI

Après une nuit à 5.600 mètres, l’expédition polonaise qui tentait sa chance sur le Gasherbrum VI a fait demi-tour. « Les conditions dans le mur sont trop dangereuses ». Les grimpeurs ont décidé de changer de cible. Ils devraient prochainement se lancer à l’assaut du Laila Peak, 6.096 mètres. L’été dernier, un trio de Savoyards avait gravi ce sommet pour mieux le descendre à ski. Reste à savoir quel itinéraire sera choisi par les Polonais. La voie « normale » du Laila étant plus accessible que le Gasherbrum VI, peut-être choisiront-ils un itinéraire plus original…

Nanga Parbat, la trace

Quand il s’agit de faire la trace, Nims Dai et son équipe sont toujours là. Au Nanga Parbat ces dernières semaines, ils ont participé à l’ouverture de la voie jusqu’au Camp 2, puis au-delà du Camp 3. Les images parlent d’elles-mêmes…

Pour l’heure, la suite de son projet pourrait commencer par les deux Gasherbrum. Il est arrivé en fin de semaine dernière au camp de base pour enchaîner au plus vite ces deux sommets. Par la suite, il devrait se retrouver au camp de base du K2. L’aventure continue pour Nims Dai.

Illustration  © Dawa Sangay

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *