K2 hiver impossible

Expéditions hivernales 2019 : Le K2 peut-il être vaincu en hiver ?

Dans un article paru cette semaine, Alan Arnette, observateur américain du milieu de l’alpinisme se pose la question. Le K2 pourra-t-il être vaincu en hiver ? (lire l’article en anglais)

Alors que certains experts pensent que c’est impossible, notamment sans oxygène, l’auteur répond par l’affirmative. Et il aligne une série de propositions pour pouvoir y parvenir. Il les résume les facteurs clés de succès en 4 mots : acclimatation, travail d’équipe, prévision météo et vitesse.

Acclimatation, Travail d’équipe, météo et vitesse

Sur le facteur de l’acclimatation des organismes des alpinistes à la haute altitude, il préconise de se préparer sur un autre sommet de la région, comme le Broadpeak. En effet, selon lui : « la voie normale du Broadpeak du camp de base au camp 4 est une escalade en neige, avec très peu de passages techniques, à l’inverse des passages de la cheminée House ou de la pyramide noire pour atteindre une même altitude sur le K2 ». En clair, une acclimatation à moindres frais. D’autres avaient évoqué l’idée de passer plusieurs semaines entre 5.000 et 6.000 mètres en Amérique du Sud courant décembre. Ce qui ne résolvait pas pour autant l’acclimatation au-delà de 7.000m.

Ne voyant pas des fenêtres météo plus larges que 3-4 jours, Alan Arnette conseille donc la vitesse. Bien acclimaté, un grimpeur pourrait s’accommoder d’une telle fenêtre ? Il n’en est pas bien sûr lui-même.

Il évoque également la nécessité de faire tourner les rôles au sein des équipes pour gérer « les égos » des alpinistes. Il conseille aussi de réfléchir à la voie empruntée. Est-ce que l’arête des Abruzzes est le meilleur choix ? N’y a-t-il pas d’autres options côté chinois ?

Qui est l’auteur de cette analyse ?

Alan Arnette était au K2 en 2014 (voir vidéo ci-dessous), à l’âge de 58 ans. Il a également atteint le sommet de l’Everest en 2011, au terme d’une quatrième tentative. A ce titre, il est le chroniqueur par excellence des saisons à l’Everest. Et comme nous, il attend avec impatience l’hiver prochain et les potentielles nouvelles tentatives au K2 !

Illustration © Maria Ly

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *