Expéditions Printemps 2019 : Bielecki abandonne son projet à l’Annapurna

Alors qu’Adam Bielecki abandonne son projet à l’Annapurna, Horia Colibasanu est toujours en piste au Dhaulagiri. Dans le même temps, Cory Richards et Topo Mena s’approchent de l’heure de vérité sur leur nouvelle voie à l’Everest.

Bielecki et Berg abandonnent !

Il y a quelques jours, Adam Bielecki et Felix Berg faisaient demi-tour sur le Langtang Lirung. Sans arriver au sommet, ils avaient bataillé plusieurs semaines durant. L’objectif initial était de s’acclimater sur le Langtang Lirung avant de rejoindre l’Annapurna pour un défi historique : l’ouverture d’une nouvelle voie. Bielecki vient d’annoncer qu’ils abandonnaient leur projet.

La raison invoquée est double. Tout d’abord, leur acclimatation n’est pas suffisante, sur un sommet sur lequel ils n’ont guère dépassé les 6.000m. Initialement, ils comptait dormir à 7.000m, cela n’a pas été possible. Autre raison, la météo sur l’Annapurna : « l’Annapurna est sous de constantes chutes de neige et nous ne sommes pas assez acclimatés pour pouvoir escalader une voie nouvelle et technique sur un 8.000 ! » a résumé le Polonais. « Echec est mère du succès » poursuit-il pour se consoler. Il tire cependant un enseignement de cette « aventure merveilleuse sur une montagne magnifique » : c’est qu’un 7.000 est encore une grande montagne et que leur faible fréquentation, leur côté sauvage, rend ces montagnes bien plus attirantes que les 8.000 !

C’est ainsi que s’achève l’expédition de Bielecki et Berg ! Reviendra-t-il en face Nord-Ouest de l’Annapurna ? A suivre…

Dernier chance au Dhaulagiri pour Horia Colibasanu

Le grimpeur roumain est en attente d’une fenêtre météo au camp de base. Dans les prochains jours, il pourrait tenter l’ascension du Dhaulagiri avec ses comparses Marius Gane et Peter Hamor. Après plusieurs semaines à découvrir la voie et à s’acclimater sur des passages très techniques, la prochaine tentative sera la bonne ou ne sera pas. Il leur faudra 5 jours de fenêtre météo pour aller au bout de leur projet. Etant donnés les prévisions et le timing, ils n’auront qu’un seul créneau pour tenter leur chance. « Nous n’avons qu’une chance » confirme Horia Colibasanu.

Lire aussi : Colibasanu, « c’est l’expédition la plus dure jusqu’à présent »

Richards et Mena prêts à en découdre

Cory Richards et Topo Mena sont de retour au Camp de base de l’Everest, côté tibétain. Ils viennent de passer quelques jours plus bas dans la vallée pour se reposer. Quelques jours à « combattre l’ennui » précise Cory Richards. Leur retour signe le début de leur tentative d’ouverture d’une nouvelle voie en face Nord de l’Everest. « Aujourd’hui, le vent est plus favorable, pas autant que nous le souhaitons mais bon, c’est le montagne non ? tu dois jouer avec les cartes qu’on t’a distribuées ! » explique Mena. Il précise que leur tentative devrait commencer la semaine prochaine. Ci-dessous, des images de Topo Mena grimpant progressivement.

En Bref…

  • Le Pakistanais Ali Sadpara a réussi l’ascension du Lhotse, quatrième sommet de la planète, voisin de l’Everest. C’est sa première réussite d’ampleur en dehors des montagnes du Pakistan. Autrefois porteur de haute altitude, Sadpara a conquis ses galons d’alpiniste professionnel.
  • Elia Saikaly et les 4 femmes alpinistes du Moyen-Orient ont quitté le camp de base pour leur attaque au sommet de l’Everest.
  • Kirstie Ennis et son équipe sont au Camp 2 de l’Everest après leur demi-tour à 8.684m. Les organisateurs de l’expédition confirment : « l’équipe est déçue de ne pas être allée au sommet, mais très fière de ses résultats ! ». L’Américaine devrait rejoindre le Camp de Base sous peu. A ce stade, une autre tentative n’est pas exclue.

Illustration: DR

Expéditions Printemps 2019 : Bielecki abandonne son projet à l’Annapurna
4.7 (93.33%) 6 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here