Project Possible : les images de Nims Dai sur le Dhaulagiri

Entre son succès à l’Annapurna fin avril et sa réussite au Kangchenjunga mi-mai, Nirmal Purja alias « Nims Dai » a trouvé le temps et l’énergie pour gravir les 8.167 mètres d’altitude du Dhaulagiri. Et ce, dans des conditions météo très limites, avec des vents de près de 70km/h. Avec son équipe, il était au sommet le dimanche 12 mai aux alentours de 18h. Dès lors, il n’était pas question de faiblir. « Honnêtement, je dirais que le Dhaulagiri était bien 5 fois plus dur que l’Annapurna, à cause de la météo » explique Nims Dai.

C’est de nuit que le groupe est redescendu jusqu’au camp de base où un hélicoptère a pu les récupérer au petit matin. Cap sur l’étape suivante : le Kangchenjunga, à l’autre bout du Népal. Cet ex-Gurkha, membre des forces spéciales britanniques, n’en finit pas de nous surprendre. A l’heure qu’il est, il se prépare à gravir Everest, Lhotse et Makalu en seulement 3 jours… Avant la fin du mois, il devrait avoir gravi 6 sommets de 8.000 mètres, un record !

Depuis le début de son aventure, Nims Dai n’a pas fait que gravir des sommets, il a aussi porté secours à plusieurs grimpeurs en détresse. Que ce soit sur l’Annapurna, où il a participé au sauvetage du Malaisien Wui Kin Chin. Ou sur le Kangchenjunga, où il a tenté d’aider deux indiens en perdition.

Nims Dai est à la tête d’un groupe 100% népalais, une équipe de sherpas très expérimentés qui le suivent et soutiennent. Ils ne vont pas tous jusqu’au sommet mais aident considérablement sur le plan logistique. Un tel défi ne serait pas imaginable seul, Dai en a bien conscience. Il ne rate pas une occasion de féliciter ses troupes !

Lire aussi : Project Possible, 3/14 : Annapurna, Dhaulagiri, Kangchenjunga

Le clip de Nims Dai au Dhaulagiri

Illustration © NismDai

Project Possible : les images de Nims Dai sur le Dhaulagiri
4.6 (92%) 5 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here