drapeau koweït

Le drapeau géant du Koweït déployé sur l’Ama Dablam fait polémique

Un groupe d’alpinistes du Koweït avait comme projet de grimper au sommet de l’Ama Dablam, une montagne népalaise, pour y déployer un immense drapeau de leur pays. A 6.812 mètres… Ce drapeau koweitien, découpé en 6 morceaux de 25 kilos chacun, mesure quelques 100 mètres par 30. Les grimpeurs, peu expérimentés, ont pour la plupart dû faire demi-tour. Sauf leur leader, une star au Koweït : Yousef Alshatti. Impossible pour lui seul de porter son drapeau au sommet… Mais Nims Dai, encore lui, était dans le secteur. Toujours prêt à faire parler de lui pour signer un record ?

C’est donc avec son équipe qu’il a transporté ces 150kg de drapeau jusqu’au sommet avant d’aider à le déployer. Le drapeau est resté sur la montagne quelques minutes, le temps de faire de jolies photos aériennes. « Nous avons redescendu le drapeau en totalité, et tout rapporté à Katmandou » rassure Nims Dai. Un projet financé par les Koweitiens et « qui aide l’économie du Népal (…) le projet a employé 17 guides sherpas, 4 cuisiniers et 20 porteurs népalais ».  

« Le mal est fait ! »

Le spécialiste américain Alan Arnette s’est ému d’une telle information : « le mal est fait. La seule chose que cette idiotie entraînera : c’est inciter d’autres à en réaliser des encore plus bêtes (…) Ce n’est pas parce que c’est faisable que ce doit être fait ». Nims de renchérir : « Ce projet a clairement renforcé les liens entre le Koweït et le Népal ». Ah ben si c’est de la diplomatie, c’est autre chose… Sauf que les autorités népalaises n’étaient pas vraiment au courant. Cité par le Nepali Times, un membre du ministère du tourisme a expliqué qu’une enquête était ouverte : « ils n’avaient pas l’autorisation de transporter un si gros drapeau ».

Si prompt à utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir ses exploits, Nims Dai en a découvert une face un peu plus négative ces derniers jours. Nombreux sont ses supporters qui n’ont pas apprécié cette histoire de drapeau. Les plus polis se contentant de rappeler à Nims que « l’Ama Dablam et autres montagnes ne sont pas supposés être des outils de promotion pour quelque pays que ce soit ».

Lire aussi : Nims grimpe les 14 sommets de plus de 8.000 mètres en 6 mois et 6 jours !

Illustration © Nims Dai

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Une réflexion sur « Le drapeau géant du Koweït déployé sur l’Ama Dablam fait polémique »

  1. J’aime bien que côté provoc et novateur, mais la prochaine fois, ce sera un logo pour une marque,
    et d’autre part, on peut pas dire que le Koweït soit l’exemple même de la démocratie avec que 35% de la population éligible au droit de vote, ce dernier ayant été accordé aux femmes qu’en 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *