Les Polonais en hivernale au Batura, Txikon sur l’Ama Dablam !

Jost Kobusch à l’Everest, Don Bowie et Denis Urubko au Broadpeak, Simone Moro et Tamara Lunger sur les Gasherbrum. Mais ce n’est pas tout… Cet hiver, les Polonais feront parler d’eux, et Alex Txikon ne s’en tiendra pas à son projet en Antarctique.

Les Polonais filent au Karakoram

Adam Bielecki, Filip Babicz, Rafał Fronia et Piotr Tomala ont choisi le Batura pour cet hiver. Ce sommet de quelques 7.795 mètres n’a jamais été gravi en hiver. Une tentative autrichienne au début des années 1980 s’était soldée par un échec. Situé au Nord du Pakistan, ce sommet a rarement été grimpé à la belle saison. Les réussites s’y comptent sur les doigts d’une main. La première n’est d’ailleurs pas totalement homologuée, les membres de l’expédition britannique de 1959 n’étant pas redescendu en vie.

Voir aussi : Souvenirs d’Adam Bielecki et Denis Urubko sur l’Arête des Abruzzes

Il ne se situe pas en proximité directe avec les 8.000 du Pakistan mais dans la chaîne du Batura Muztagh. A vol d’oiseau, près de 180 kilomètres séparent le K2 du Batura, 140km entre le sommet en question et le Nanga Parbat. Forte de ces préparations, l’équipe polonaise pourrait suivre les objectifs qu’elle s’était fixée et revenir au K2 l’hiver prochain.

Alex Txikon rejoint le Népal après l’Antarctique

Nous savions que le Basque était en partance pour l’Antarctique. Il se réjouissait d’ailleurs de retrouver le continent blanc, bien longtemps après sa première incursion. Mais sa saison hivernale ne devrait pas s’en tenir là. Aux côtés de Félix Criado et Íñigo Gutiérrez, il pourrait donc tenter l’ascension hivernale de l’Ama Dablam. Ce sommet de 6.814 mètres a déjà été gravi en hiver, mais la voie empruntée n’a pas encore été précisée par le trio.

Pour se rendre sur place, Criado et Gutierrez se lanceraient dans un périple de quelques 13.000 kilomètres par la route dès demain, 5 décembre. Ils transporteraient ainsi du matériel pour l’expédition ainsi que des fournitures scolaires à destination d’écoles sur leur passage. Ils devraient également livrer des panneaux solaires au petit village d’Askole. Après cette étape au Pakistan, les deux Espagnols fileraient vers Katmandou. Txikon les rejoindrait directement au Népal début janvier. Sur place, ils espèrent pouvoir bénéficier d’une « situation anticyclonique » favorable et tenir un délai de 25 jours.

Illustration © Wikipedia – Brian McMorrow / Pixabay

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here