montagne altitude default

Expéditions Hiver 2019-20 : Un mois pour vaincre l’Everest en hiver !

Ce week-end, Alex Txikon était en route pour l’Antarctique. Son trajet, via Santiago du Chili et les Iles Malouines devait le conduire à traverser le Passage de Drake pour arriver sur le continent blanc. Une traversée qu’il réalisera par la mer. Le Basque a donné plus d’indications sur ses aventures à venir dans une interview au média polonais RMF24. Concernant cette première phase dans les glaces de l’hémisphère sud, il explique que ces quelques semaines d’exploration se termineront début janvier. Il a en effet prévu de décoller pour Katmandou depuis l’Europe le 9 janvier. « Une bonne préparation mentale et physique pour le grand objectif de cet hiver, l’Everest » explique-t-il.

Un mois pour gravir l’Everest !

Il compte arriver au camp de base de l’Ama Dablam le 16 janvier. Cette première partie de ses aventures népalaises devrait durer deux semaines maximum : « J’aimerais être au camp de base de l’Everest le 2 février au plus tard, nous aurons un mois là-bas ». Interrogé sur la durée très courte d’une telle expédition, Alex Txikon a des arguments. « IL faut du temps pour ces expéditions d’hiver, mais vous devez quand même être rapide. Il y a deux ans, il nous a fallu 4 jours pour franchir la cascade de glace, un jour entre les camps I et II, un autre jour entre les camps II et III… ». Bref, un tel délai semble une opportunité pour le grimpeur basque qui en sera à sa troisième tentative hivernale à l’Everest.

Un permis jusqu’au 29 février

Txikon, après avoir évoqué son respect pour Denis Urubko et ses sauvetages épiques, rappelle sa vision de l’hiver en haute montagne. « Pour moi, l’hiver se termine le 20 mars ». Si son expédition compte s’arrêter fin février, c’est surtout pour des raisons de budget, le Népal demandant le paiement d’un permis supplémentaire pour les premières semaines de mars.

« Tout ce que je sais, c’est que nous devons êtres rapides et avoir notre principal objectif en tête : revenir à la maison ! » conclue-t-il.

Lire l’interview dans son intégralité (en polonais).

Pendant ce temps, ses partenaires de grimpe à l’Ama Dablam sont partis par la route vers le Népal.

Illustration Iles Malouines © Alex Txikon

4.6/5 - (9 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.