Everest covid

La pandémie au camp de base : un cas de covid-19 détecté à l’Everest !

Un alpiniste évacué du camp de base de l’Everest pour des soupçons de Mal Aigu des Montagnes souffrait en réalité du covid-19.

Un alpiniste, membre d’une équipe visant l’Everest, a été évacué du camp de base par hélicoptère. Ses symptômes pouvaient être attribués à un œdème pulmonaire de haute altitude. Mais en arrivant à l’hôpital à Katmandou, le diagnostic a été différent. L’alpiniste était positif au covid-19. Son équipe au camp de base s’est retrouvée mise en quarantaine. Les médecins du camp de base confirment le problème de diagnostic (lien en anglais).

Le covid à l’Everest : un diagnostic difficile

Il est parfois difficile, sans pouvoir creuser l’examen, de faire la différence entre un Œdème Pulmonaire de Haute Altitude (une des manifestations du mal aigu des montagnes) et un cas sérieux de covid-19. Au-delà de cet œdème, de nombreux symptômes « suspects » peuvent apparaitre à haute altitude. La toux, la difficulté à respirer, sont fréquentes dès le camp de base et au-delà. Tous les grimpeurs vont-ils être suspectés de covid-19 ? Depuis le début de la saison, d’autres évacuations ont eu lieu pour des soupçons d’œdèmes. Ou peut-être était-ce à nouveau des cas de covid. Il n’est pas aujourd’hui possible de réaliser des tests Covid au camp de base.

Des tests et quarantaines existent pour les arrivants de l’étranger. Mais le processus n’est pas toujours respecté et compte sur le civisme de chacun. Et à l’heure qu’il est, le camp de base fourmille de monde comme en 2019, année record.

Illustration © DR

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *