montagne altitude default

Broadpeak : 240 km/h de vent, les alpinistes bloqués au camp de base !

Après une nuit passée au Camp 1, Denis Urubko est de retour au camp de base. Impossible de grimper, le vent est trop violent. Ils restent donc à proximité du camp : « les vents au sommet approchaient les 240 km/h, c’est couvert et froid, la neige tournoie partout autour. On dirait que la montagne rugit » raconte Lotta Hintsa sur son Instagram.

Denis Urubko confirme « le temps n’est pas assez bon pour grimper à nouveau. Dans trois jours nous devrions pouvoir continuer à travailler dans la voie ». C’est que le grimpeur ne compte pas en rester là : « j’ai besoin de me battre » avoue-t-il. Lotta, elle, témoigne des conditions à proximité du camp de base : « on est allé à 10min de marche du camp, autrement dit de nage dans la neige ». Dernier membre de l’équipe, le Canadien Don Bowie a publié cette jolie photo d’un Urubko prêt à en découdre, avec pour sous-titre : « Denis Urubko, le tueur d’altitude ».

Mais Urubko n’est là que pour le K2

Dans le même temps, un journal polonais citait une légende de l’himalayisme hivernal. Selon Leszek Cichy, vainqueur de la première hivernale à l’Everest en 1980 avec Wielicki, Urubko n’est certainement pas là pour le Broadpeak. « Le Broadpeak n’est que de l’acclimatation pour lui ». Pour autant, le grimpeur Polonais sait que le K2 est un piège pour qui s’y aventure en hiver.

« Personne ne sait vraiment ce qui se passe là-bas en hiver au-dessus de 8.000 mètres. La survie à cette altitude est-elle possible ? Est-il possible d’attaquer en style alpin ? ». Autant d’inconnues qui encouragent Cichy à évaluer les chances de réussites à 10-15%. « Redescendre sera aussi très difficile, on ne peut pas le noter en pourcentage, autant ne pas en parler ! » conclue-t-il.

Illustration © Denis Urubko FB

4.4/5 - (14 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.