montagne altitude default

Jost Kobusch, seul à l’Everest : « il n’a aucune chance ! »

Hans Kammerlander est un alpiniste venu des Dolomites, un temps coéquipier de Reinhold Messner. Il a notamment gravi 12 des 14 sommets les plus hauts de la planète. A 63 ans, ses expéditions sont derrière lui, mais il a toujours un regard affuté sur l’actualité de l’alpinisme. Dans une interview donnée à Stefan Nestler en marge du salon ISPO à Munich (en anglais), il a confié son avis sur les expéditions du moment.

« L’objectif est bien trop haut ! »

Il donne notamment son avis sur la tentative d’hivernale en solitaire de Jost Kobusch. L’Allemand s’attaque à l’Everest par l’Arête Ouest et compte atteindre le sommet via le couloir Hornbein. « Je suis admiratif quand quelqu’un a un tel projet. Evidemment je lui souhaite de rentrer sain et sauf mais je crois qu’il n’a aucune chance. L’objectif est bien trop haut ». Du reste, Kobusch lui-même confiait en début de saison que ses chances d’aller au sommet étaient très minces. Il les évaluait à moins de 5%.

Hans Kammerlander avait le même avis sur l’aventure de Moro et Lunger aux Gasherbrum, interrompue par un accident heureusement sans gravité. Les Italiens voulaient enchaîner l’ascension du Gasherbrum I puis du Gasherbrum II. « On ne peut pas en faire deux en hiver, même s’il fait beau ! » confie Kammerlander.

Sur l’expédition au K2, il est plus enthousiaste « le K2 sera prochainement gravi en hiver, c’est sûr ! ».

Lire l’intégralité de l’interview (en anglais) 

Illustration Jost Kobusch © Daniel Hug – terragraphy

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

2 réflexions sur « Jost Kobusch, seul à l’Everest : « il n’a aucune chance ! » »

  1. Si l’homme ne se donnait pas des défis, il serait aussi sec qu’un noyau.
    M’aime à 5% et la lucidité des vieux grimpeurs, qui tente rien n’a rien et de toutes façons, il faut être réaliste et demandez l’impossible.
    S’il échoue, il reviendra et nous fera rêver, car vivre sans partager, c’est dormir sans rêver.
    Moi, à 5% contre l’avis de tous, j’ai vaincu.
    On verra quand il prendra sa décision.

  2. Jost Kobusch est un imposteur et tout le marketing qu’il met en place depuis des années est le plus gros HOAX du monde de la montagne.

    Hallucinant que personne ne se soit intéressé à ce groupe mythomane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *