Après l’Everest, c’est l’accès au Denali qui est interdit aux alpinistes !

La saison commence généralement fin avril et se termine mi-juillet sur le Denali. Point culminant d’Amérique du Nord, à 6.190 mètres d’altitude. Pas cette année. Le Parc National du Denali a annoncé qu’il ne délivrerait pas de permis pour l’ascension de la fameuse montagne.

Ce communiqué, en date de vendredi 20 mars (en anglais), n’est pas une surprise. Ces derniers jours, les Etats-Unis rentrent à leur tour dans une période de confinement pour limiter la propagation du coronavirus. « La santé et la sécurité de la communauté des alpinistes, mais aussi les visiteurs du parc, les employés, les bénévoles et nos partenaires est notre priorité numéro un » affirme le Parc National du Denali dans un communiqué. Ceux qui avaient déjà réglé le montant de leur permis seront remboursés.

Plus d’un millier d’alpinistes contraints d’annuler leur projet

Après l’Everest, c’est donc la saison des expéditions au Denali qui est touchée par le coronavirus. L’an dernier, le Parc avait enregistré quelques 1.230 permis d’ascension pour cette montagne située en Alaska. Seuls 793 grimpeurs étaient arrivés au sommet (65% de réussite). C’était plutôt une bonne saison, en 2018 le taux de réussite ne dépassait pas les 45%.  

Illustration Denali Interdit © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here