matteo bernasconi

L’alpiniste italien Matteo Bernasconi tué par une avalanche

Mardi 12 mai, Matteo Bernasconi a été emporté par une avalanche, dans le nord de la Lombardie. ‘Berna’ était parti seul vers le Pizzo del Diavolo. Et il était probablement bien trop tard quand l’alerte a été donnée. Les recherches ont débuté en fin de journée avant de prendre fin à 2 heures du matin. A la lueur des lampes frontales, le corps sans vie de l’Italien avait été repéré. Quelques heures plus tard, les secours l’avaient sorti de sous la neige.

Un palmarès très tourné vers la Patagonie

Né en 1982, il avait bien vite rejoint le monde de la grimpe et participé à la réalisation de grands exploits. En Patagonie notamment. En face nord du Cerro San Lorenzo aux côtés d’Hervé Barmasse. Sur la face est du Cerro Murallon avec Matteo Della Bordella. Ou encore sur les aiguilles Standhardt ou Poincenot. Guide de haute montagne depuis 2011, Matteo Bernasconi avait encore de nombreux projets en tête, notamment certaines voies sur le Cerro Torre.

Lire aussi : Un an après l’avalanche, Allison Rosskelley se souvient de Jess…

Dans la Gazetta Dello Sport, Reinhold Messner parle d’un « un garçon modeste (…) mais une fois la glace brisée, restait surtout un homme très ouvert et joyeux ! ». Sur les réalisations de sa carrière, Messner évoque les contributions de son groupe, les Araignées de Lecco (en italien), en les associant à celles de Riccardo Cassin, Carlo Mauri ou Walter Bonatti. Tous des légendes transalpines de la montagne.

Matteo Bernasconi laisse sa compagne, Marta, et une petite fille de deux ans. Il avait 38 ans.


Illustration © Secours Lombardie (CNSAS)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *