alpinisme végan

L’alpinisme végan : du régime alimentaire aux chaussures sans cuir !

Déjà en 2014, le Bulgare Atanas Skatov grimpait au sommet du Kilimandjaro sans l’aide de protéines animales. Il allait enchaîner les années suivantes avec les plus hauts sommets de chaque continent. Avant de continuer vers d’autres très hautes montagnes himalayennes. Des exploits que son régime alimentaire ne semblait pas du tout compliquer. Mais en 2016, une Australienne perdait la vie en tentant l’ascension de l’Everest. En cause selon le Washington Post (en anglais) : son régime alimentaire végan – même si son décès semblait largement dû au Mal Aïgu des Montagnes !

La preuve que l’on peut grimper quelque soit son régime alimentaire est donc fragile. Un ingénieur en informatique de Mumbai décide alors de reprendre le flambeau de cette cause du véganisme en haute montagne. Il va même avoir une approche encore plus radicale. Au-delà du régime alimentaire dépourvu de sources animales, il souhaitait s’intéresser au matériel. Kuntal Joisher se met donc en tête de réaliser les ascensions des plus hauts sommets en mode « 100% végan » selon ses mots.

Du matériel d’alpinisme végan ?  

Des chaussures dépourvues de cuir, des vestes ou des sacs de couchage au rembourrage sans duvet, des chaussettes sans laine,… la liste est longue pour s’équiper végan. D’autant que certaines subtilités peuvent échapper au béotien. La colle, indispensable à la fabrication de certains chaussures par exemple, peut utiliser des composants d’origine animale. Joisher a gravi l’Everest en 2016, après plusieurs tentatives les années précédentes. En revenant dans la vallée, une idée le taraude. Il veut mener sa passion d’alpiniste en accord avec sa philosophie végane. Sur son ascension de 2016, il portait une combinaison en duvet. « Debout au sommet du monde, littéralement, au lieu de me sentir heureux, j’ai ressenti le contraire. Après tout, je portais une combinaison d’alpiniste en duvet, qui n’avait pas été produite sans cruauté envers les animaux. Même s’il n’existait pas d’alternative, ce n’était pas une excuse. » explique-t-il au journal YourStory (en anglais).  

Pour des ascensions 100% véganes

Deux ans plus tard, après avoir collaboré à la Recherche et Développement d’une entreprise d’outdoor, le revoici en Himalaya avec sa combinaison végane. Dessinée et fabriquée pour lui ! Au Lhotse en 2018, puis à nouveau à l’Everest en 2019, il réussit les premières ascensions 100% véganes, matériel inclus. Désormais, Kuntal Joisher continue ses expéditions dans le respect de ses valeurs. « Je veux continuer à faire connaître les droits des animaux, la libération des animaux, dissiper les mythes sur le véganisme et inspirer les gens à faire des choix conscients et respectueux. ». Chacun ses valeurs… mais les alpinistes les plus tatillons lui feront remarquer qu’il a utilisé de l’oxygène en bouteille pour grimper jusqu’au sommet. Végan sans doute, alpiniste peut-être pas…

Des agences proposent des randonnées véganes…

Jessica Ryle, l’Américaine à l’origine du site Vegan Outdoor Adventure, liste sur son blog de nombreuses marques dignes de confiance pour les végans. Idéal si vous cherchez des chaussures sans colle animale – indication que l’on ne trouve pas dans la composition du fabricant. Elle évoque aussi un groupe de guides canadiens qui proposent des treks avec nourriture 100% végane. « Notre intention n’est pas de convertir les gens. Ils n’ont pas besoin d’être végans pour participer à nos voyages. » explique Lara et Mike, les fondateurs. Pour autant, pendant les 3 jours de rando autour des Della Falls qu’ils proposent à la réservation pour cet été, ils ne vous offriront que de la nourriture sans protéine animale !

Illustration © K. Joisher CC BY-SA 4.0

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *