avion antarctique

Annulation de la saison 2020-2021 en Antarctique !

Lors de chaque hiver dans l’hémisphère nord, le petit monde du tourisme antarctique s’affaire. Car à l’autre bout du monde, c’est alors la meilleure saison : l’été austral. Meilleure saison pour le tourisme contemplatif tout comme les expéditions d’alpinisme. Au premier rang desquelles l’ascension du Mont Vinson, le point culminant d’Antarctique. 4.892 mètres. Il attire nombre de grimpeurs du monde entier, notamment ceux qui cherchent à gravir les sommets de chaque continent. Cette année, ce ne sera pas possible. L’annonce faite par l’unique opérateur de bases aériennes du continent condamne de facto la plupart des expéditions. L’annulation de la saison en Antarctique est bien à l’ordre du jour.

Rejoindre le Mont Vinson, l’avion incontournable !

Rejoindre le camp de base du Mont Vinson n’est pas une entreprise évidente. Depuis 1985, une société entretient plusieurs camps permettant à des avions de se poser. Le principal d’entre eux, Union Glacier, est le centre névralgique des expéditions d’alpinisme en Antarctique. Pour la prochaine saison, il ne sera pas ouvert et aucun avion ne pourra s’y poser. Par conséquent, le seul moyen de rejoindre le continent blanc sera : la mer. Là où quelques heures suffisent en avion, ce sont plusieurs jours qui seront alors nécessaires, à l’aller comme au retour. Sans compter qu’il sera quasi-impossible de rejoindre le pied du Mont Vinson, situé à des centaines de kilomètres des premières eaux libres de glace. Rendant ainsi toute expédition plus longue, potentiellement plus coûteuse. Et finalement quasi-impossible à entreprendre.

Lire aussi : Comme les Alpes, l’Antarctique reçoit davantage de neige mais perd ses glaciers

Annulation de la saison en Antarctique : une décision prise face à la covid-19

ALE, l’opérateur privé qui gère ces camps, a annoncé sa décision d’annuler la prochaine saison en Antarctique. « Nous partageons votre déception face à cette nouvelle et réalisons que c’est un revers pour beaucoup d’entre vous, qui ont planifié l’expédition de leur vie. » ont-ils indiqué dans un communiqué. « Nous pensons que la situation du coronavirus au Chili continue de présenter un risque trop important pour nos clients, notre personnel, nos sous-traitants et les communautés locales où nous sommes installés. Nous pensons que la bonne décision consiste maintenant à annuler notre saison, à limiter la propagation potentielle du virus, à garantir la sécurité de nos populations les plus vulnérables et à ne pas introduire par inadvertance la COVID-19 en Antarctique » ont-ils ajouté.  

Lire le communiqué (en anglais)

Cette décision n’a pas d’impact direct sur les croisières en Antarctique. Certains opérateurs de croisières peuvent néanmoins prendre le même type de décision qu’ALE. Renseignez-vous auprès de votre compagnie si vous êtes concernés.

Illustration Union Glacier © C. Michel – CC BY 2.0

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *