Sommet du K2 en hiver

K2 : des alpinistes sont arrivés au sommet en hiver aujourd’hui !

Des alpinistes ont réussi la première ascension du K2 en hiver : ils étaient au sommet il y a quelques minutes. Une réussite historique sous la bannière du Népal. 100% des grimpeurs au sommet viennent de ce petit pays himalayen. Il est temps de descendre et ce ne sera pas une mince affaire ! Au même moment, le grimpeur espagnol Sergi Mingote aurait chuté entre le Camp 1 et le Camp de Base Avancé.

La tentative de sommet a démarré dans la nuit. Ils étaient une dizaine à quitter leurs tentes a priori aux alentours de 1h du matin, heure locale. 21h chez nous. Tôt ce matin (heure de France), ils avaient franchi le Bottleneck, dernier passage technique de cette section d’ascension. A l’issue d’une interminable journée d’ascension, les voilà au sommet, avec plusieurs heures de retard sur leurs plans initiaux. Ils y sont parvenus aujourd’hui à 17h, heure locale (13h heure de France).

[DERNIERE MINUTE] Dans le même temps, l’Espagnol Sergi Mingote a chuté en descendant du Camp 1 en direction du Camp de Base. Il est décédé. En savoir plus.

Un sommet du K2 en hiver pour les grimpeurs népalais !

Quelques minutes avant le sommet, les Népalais se sont rejoints une dizaine de mètres sous le sommet. Ils sont ainsi arrivés ensemble au point le plus haut. Une belle démonstration de coopération et de fraternité pour des compatriotes issus de trois équipes différentes. D’après les informations publiées par Nims Dai, les 10 grimpeurs népalais qui visaient le sommet sont arrivés au sommet. Aucun abandon en cours de route. Il s’agit de : Nirmal Purja (Nims Dai), Geljen Sherpa, Mingma David Sherpa, Mingma G. Sherpa, Sona Sherpa, Mingma Tenzi Sherpa, Pem Chhiri Sherpa, Dawa Temba Sherpa, Kili Pemba Sherpa, Dawa Tenjing Sherpa

Lire aussi : Les précédentes tentatives hivernales sur le K2 : de 1987 à 2020 !

Prudence à la descente !

Il faut maintenant redescendre avec prudence d’autant que le soleil décline déjà sérieusement et que la nuit approche. La fatigue accumulée depuis le milieu de la nuit précédente doit commencer à peser lourd… La descente du K2 est connue pour ses pièges. Tout comme d’autres sommets de 8.000 mètres. On se souvient de la première ascension hivernale du Broadpeak (tout proche du K2) en mars 2013. Deux des quatre alpinistes au sommet n’ont jamais rejoint le Camp de base. Sur le K2, on pense aussi aux époux Barrard qui durant l’été 1986 sont bien arrivés au sommet. Quelques heures plus tard, le couple français a disparu dans la descente.

Illustrations © DR

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *