Manaslu

Le sommet secoué par 130 km/h de vent, les alpinistes restent au camp de base du Manaslu

Le mauvais temps bloque les grimpeurs du K2 mais c’est la même histoire à 1.100 kilomètres de là. Au Manaslu, le vent empêche tout mouvement. Les alpinistes doivent être patients…

L’expédition hivernale de Simone Moro et Alex Txikon est à l’arrêt au camp de base. En cause, des vents très violents, dépassant les 130 km/h. Dans les images partagées par Simone Moro, on voit distinctement le vent qui soulève des quantités de neige sur toute la montagne. Le soleil brille mais le vent empêche toute sortie de la tente. La puissance des jet-streams sur l’Himalaya n’est plus à démontrer.

Les prévisions ne sont pas bonnes. Selon certaines prévisions, le vent pourrait ne pas faiblir pendant encore près d’une semaine. Les alpinistes sur la montagne croisent les doigts pour qu’une fenêtre météo s’ouvre prochainement. « Nous sommes impatients d’équiper la voie jusqu’au Camp 2, et dès que la situation le permettra, de grimper jusqu’au sommet » expliquait Alex Txikon il y a 2 jours.

Tenji Sherpa, qui tente également l’ascension du Manaslu avec son ami Vinayak Jay Malla attend aussi que le vent se came. « Nous restons motivés, allons nous reposer et attendre patiemment une fenêtre météo sûre ».

Illustrations Massif du Manaslu © Pratapgrg CC BY-SA 4.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *