montagne altitude default

Rastarocket 2.0 : le bobsleigh britannique dans la tourmente

1988, la Jamaïque présente une équipe de bobsleigh aux Jeux Olympiques de Calgary. Pour financer la participation à ces épreuves, l’équipe vend des tee-shirts à son effigie. Le Prince Albert de Monaco, également pratiquant de bobsleigh, veut les soutenir. Il en achète près de 500. Cette histoire vraie, romancée dans le film Rasta Rocket, refait surface. Car le monde du bobsleigh est secoué par une affaire qui risque bien de refaire vendre des tee-shirts à une équipe si elle veut aller aux Jeux.

Plus de budget !

Le 19 septembre dernier, la fédération britannique de bobsleigh et de luge (BBSA), annonçait qu’elle n’avait plus les moyens de financer l’équipe féminine de bob pour les prochains J.O.. A 5 mois des jeux, le problème de budget a du mal à passer. Dans le même temps, les 3 équipes masculines sont toujours partantes. La fédération a essayé de se justifier en disant qu’elle voulait focaliser ses ressources financières sur les chances de médailles. Sympa pour les filles. Pas amères pour autant, Mica McNeill, la pilote confirmait à la BBC : « on a rien contre les garçons, ils travaillent dur et ce n‘était pas leur décision ! ».

Vente de tee-shirts !

En attendant, les filles ne se sont pas démontées. Elles ont lancé une campagne de crowdfunding sur internet. La version 2.0 de la vente de tee-shirts. En quelques jours, plus de 33.500 £ (près de 38.000 €) ont été collectés. Elles vont pouvoir les utiliser pour financer le début de leur saison. Dans le même temps, les remous continuent au sein de la fédération. Avec notamment la démission d’un entraîneur ! Les bobbeuses sont arrivées à mobiliser l’opinion publique. C’est peut-être pour cette raison que la BBSA a retrouvé un peu d’argent. Ils devraient compléter l’apport des filles pour leur permettre de concourir aux Jeux Olympique de PyeongChang ! La pilote anglaise d’ajouter : « les gens sont derrière nous, ils nous soutiennent et nous donne encore plus de motivation pour nous entraîner et travailler le plus dur possible. Malgré les difficultés de l’équipe. ».

EN VOIR PLUS > Regardez une compétition de bob

 

Illustration article : équipe américaine de bob à 4.

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *