Le Tour de France 2019 grimpera le Col de l’Iseran

Dévoilé ce matin, le tracé du futur Tour de France ne fera pas l’impasse sur la montagne. Parmi les grands temps forts de ces étapes de grimpeurs : celle qui emmènera les coureurs jusqu’à Tignes. En venant par le Sud, les coureurs devront franchir le Col de l’Iseran à 2.770 mètres. Rarement franchi dans le Tour, notamment par sa montée côté Maurienne, l’Iseran sera sans doute l’une des stars de ce Tour. L’altitude plus généralement sera au rendez-vous, avec le Tourmalet (2.115m), Tignes et Val Thorens (2.100 et 2.300m) mais aussi les Col de Vars, d’Izoard et du Galibier. Une édition marquée par le centenaire du maillot jaune, porté pour la première fois en 1919 !

Les étapes de montagne !

Des quelques 180 coureurs qui prendront le départ à Bruxelles, ils seront encore nombreux à se presser pour attaquer les étapes de montagne des Pyrénées et des Alpes dans les deuxième et troisième semaines. Dans les 5ème et 6ème étapes déjà, une traversée des Vosges aura permis aux grimpeurs de vraiment s’échauffer.

Dans les Pyrénées…

Jeudi 18 juillet – 12e étape : Toulouse-Bagnères-de-Bigorre. Un « final musclé » après un début en plaine. Les coureurs monteront le Col de Peyresourde et la Hourquette d’Ancizan avant une arrivée à Bagnères-de-Bigorre.
Samedi 20 juillet – 14e étape : Tarbes-Col du Tourmalet. Pour cette deuxième étape dans les Pyrénées de 117km, le peloton franchira le Col du Soulor et sa pente à 8%. Suivra le célèbre Tourmalet où sera jugée l’arrivée.
Dimanche 21 juillet – 15e étape : Limoux-Foix. Montée vers le Col de Montségur, puis les 11 km à 7% du Port de Lers avant le Mur de Péguère. Arrivée au-dessus de Foix après 12km de montée au Prat d’Albis. 4.700m de dénivelé pour cette seule étape !

Dans les Alpes…

Jeudi 25 juillet – 18e étape : Embrun-Valloire. Départ sur les bords du lac de Serre-Ponçon, 207km d’étape avec 3 cols à plus de 2.000m : Col de Vars (2.109m), Col d’Izoard (2.360m) puis après Briançon, Col du Galibier (2.642m) avant l’arrivée à Valloire.
Vendredi 26 juillet – 19e étape : Saint-Jean-de-Maurienne-Tignes. Après un passage par Aussois, le peloton continuera sa route vers le Col de l’Iseran, plus haut col routier des Alpes. Une étape de 123km qui se conclura à plus de 2.000m à Tignes.
Samedi 27 juillet – 20e étape : Albertville-Val-Thorens. Dernière étape avant le retour à Paris pour le grand final, ce trajet en Savoie partira d’Albertville et s’étendra sur 131km. Après le Cormet de Roselend, les coureurs choisiront une route jamais empruntée par le Tour pour regagner Moutiers. Avant de s’engager dans la Vallée des Belleville et la longue montée de 33km vers Val Thorens. Arrivée à 2.365 mètres. C’est la deuxième fois dans l’histoire du Tour de France que les coureurs passeront par la plus haute station d’Europe.

L’étape Albertville-Val Thorens sera « l’étape du tour », cette étape ouverte aux amateurs. Les inscriptions ouvrent bientôt.

Le Tour de France 2019 grimpera le Col de l’Iseran
4.2 (84%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here