football altitude

La Fédération refuse les matchs de football à 3.600 mètres d’altitude !

Club amateur créé en 2017, le Lhassa Chengtou est devenu l’équipe professionnelle du Tibet l’année suivante en entrant en 4ème division. Les joueurs ont vite rejoint la troisième division nationale. En 2019, ils s’étaient classés 26ème sur 32 équipes. Mais l’aventure se termine, l’équipe de Lhassa a annoncé sa dissolution.

Le coronavirus n’est pas en cause, c’est plutôt l’altitude du… Tibet !

Les problèmes financiers liés au retard dans le début de la saison à cause du coronavirus ne sont pas à l’origine de cette décision. « L’argent n’est pas un problème pour le club » a indiqué leur manager au Global Times, un journal chinois. Mais même si une entreprise d’état, basée au Tibet, est leur principal sponsor, sa motivation à financer un club pourrait s’émousser à cause des décisions de la fédération.

Le souci pour cette équipe, c’est l’impossibilité de jouer à domicile. La Fédération Chinoise de Football l’a interdite de jeu à Lhassa. Raison invoquée ? L’altitude trop importante handicape sérieusement les adversaires et met en danger les joueurs. Résultat, depuis trois ans, le club s’était installé à Deyan dans la province du Sichuan. A plus de 2.000km de leur ville d’attache. Une situation qui ne peut perdurer pour le club.

Lire aussi : Top 5 des capitales les plus hautes du monde !

Un stade à une altitude record

Avec un stade construit à 3.650 mètres, Lhassa dispose d’un des terrains les plus hauts du monde. Le grand stade de La Paz, en Bolivie, est situé à « seulement » 3.637 mètres rappelle le South China Morning Post (en anglais) . Le stade de la capitale tibétaine a une capacité de 20.000 places, il a ouvert ses portes en 2014.

Depuis sa création, l’équipe n’a joué que 5 fois au Tibet, dont 2 à Lhassa. A cette altitude, l’arbitre était même obligé d’interrompre le match tous les quarts d’heure pour que les joueurs puissent respirer dans des masques à oxygène.

L’équipe devrait donc quitter la ligue professionnelle de football chinoise. « Les joueurs de l’équipe adulte sont désormais au chômage. Mais le destin des jeunes joueurs du centre de formation du Lhassa Chengtou est moins sombre. Eux s’entraînent à Lhassa, » a déclaré le responsable au Global Times (en anglais). Ce centre de formation compte quelques 70 footballers de moins de 16 ans.  

Illustration © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *