Red Bull 400 à Courchevel : 400 mètres en 3 min 21 !

La course la plus raide du monde a vu s’affronter quelques « 800 guerriers » ce week-end à Courchevel. Samedi 6 juillet, les tremplins olympiques savoyards étaient le théâtre d’une compétition pas comme les autres, sous un soleil de plomb. Une pente allant jusqu’à 36°, un dénivelé de quelques 185 mètres et une distance à parcourir de 400 mètres. Quelques minutes de course mais un effort surhumain… L’objectif est simple : mettre le moins de temps possible entre le pied et le sommet des tremplins olympiques. Et dans une course pareille, même les grands champions en bavent.

Baronian indétronable, surprenante Jamsin

Tenant du titre et grand favori, le Français Thibaut Baronian s’est imposé en seulement 3 minutes et 21 secondes. Il bat ainsi son propre record et le record de France. Ce faisant, il s’approche encore un peu plus du record du monde. Ce dernier est aujourd’hui détenu par l’Allemand Anton Palzer à 3 minutes 8 secondes.  

Chez les femmes, le titre a été abandonné par Mélanie Jeannerod qui s’est pourtant battue jusqu’au bout. C’est donc Lucie Jamsin qui a pris la tête de la course et remporté le titre 2019 en 4 minutes 46. Le record féminin reste entre les mains d’Axelle Mollaret, en 4 minutes 35.

Illustration  © RedBull Content Pool – Stéphane Candé

Red Bull 400 à Courchevel : 400 mètres en 3 min 21 !
3.8 (76%) 5 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here