vallée de la markha

Vallée de la Markha : le trek best-seller du Ladakh (Inde)

Sur les contreforts de l’Himalaya indien, à proximité de la région très disputée du Cachemire, le Ladakh est à l’abri de la mousson. Cette région, sous grande influence tibétaine et longtemps coupée du monde est désormais une destination touristique. Moins fréquentée que le Népal, elle attire néanmoins une population croissante de voyageurs, sac sur le dos, qui vient découvrir monastères et paysages largement minéraux. La Vallée de la Markha est un grand classique de la région, offrant une assez grande variété de paysages.

Différents treks de la Markha

Il existe plusieurs parcours avec différentes entrées dans la Vallée de la Markha. Certains randonneurs préféreront une version plus courte (en 5 jours) qui entre dans la vallée via Chilling. Avec un peu plus de temps, on peut démarrer par Spituk. Si vous êtes pressés, demandez conseil aux agences locales qui vous offriront une version raccourcie. Elles passent toutes par le village de Markha, au bord de la rivière éponyme. Evidemment, l’itinéraire peut se faire dans les deux sens !

Lire aussi [Récit de voyageur] : Un trek au Népal envers et contre la pandémie.

Quand partir pour la Vallée de la Markha ?

Le climat du Ladakh est particulièrement sec. Les paysages, très minéraux, s’en ressentent ! La mousson, qui inonde tout le reste de l’Inde (ou presque) n’arrive pas dans cette région, protégée par les montagnes qui l’entourent. En revanche, l’altitude est telle que les températures peuvent être très basses à certaines périodes. En hiver, les minimales flirtent avec les -25°C. Même en plein été, les nuits peuvent être glaciales. La meilleure période pour venir au Ladakh est donc l’été. Juillet et Août sont les mois les plus chauds mais Juin et Septembre restent tout à fait praticables.

Pour un trek avec des passages de col au-delà de 5.000 mètres, mieux vaut ne pas tenter mai ou octobre. Le reste de l’année, il fait trop froid. Certains treks s’organisent néanmoins en hiver, comme celui du fameux fleuve gelé (Zanskar). Revers de la médaille, Juillet et Août concentrent la majorité des visiteurs. Si vous souhaitez éviter la foule, début septembre ou fin juin peuvent alors être des compromis tout à fait acceptables.

Pour en savoir plus et organiser votre trek, voici un guide e-book à télécharger !  Sans oublier que voyager en Inde nécessite un Visa. Vous pouvez réaliser les démarches par vous-même ou vous appuyer sur un intermédiaire de confiance : faire une demande de visa pour l’Inde. Au Ladakh, aucune vaccination spécifique n’est requise mais si vous profitez de votre passage en Inde pour séjourner dans d’autres régions du pays, c’est aussi un sujet à anticiper. !

Illustrations © DR

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

2 réflexions sur « Vallée de la Markha : le trek best-seller du Ladakh (Inde) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *