Manaslu

Trois sommets de 8.000m ciblés cet hiver : Manaslu, Dhaulagiri et Cho Oyu !

Pendant que l’expédition au Cho Oyu patine à cause du matériel perdu dans la tempête, et que le camp de base du Dhaulagiri s’anime, une expédition est également en cours sur le Manaslu.

Moro et Txikon sur le Manaslu

Le duo Simone Moro – Alex Txikon est à l’œuvre dans cette Nième tentative de conquérir le Manaslu en hiver. Ce sommet, si fréquenté à l’automne, est une autre paire de manches à la saison froide. Les grimpeurs ont d’ores et déjà atteint le Camp 2 et les conditions sont bonnes. Seul hic, la violence du vent qui – là aussi – complique la donne. Autre difficulté, quelques problèmes de santé pour Moro qui a été contraint de faire demi-tour à 6.300 mètres pour regagner le camp de base plus vite que prévu. L’expédition suit néanmoins son cours et « l’équipe est motivée et est pressée de continuer à grimper ! » explique Txikon.

Cho Oyu en attente

L’équipe sur le Cho Oyu manque de matériel pour profiter de la fenêtre météo actuelle. On ne sait pas bien s’ils espèrent en récupérer pour plus tard ou si l’expédition est en train de se terminer. En tous cas, Adri Brownlee expliquait il y a quelques heures l’impossibilité de se passer des camps intermédiaires et de porter tout son matériel. Une approche qui contraste avec celle de Goettler et Barmasse qui ont choisi une ascension en style alpin sur le Dhaulagiri.

Illustration – le Manaslu (c) PIxabay

4.8/5 - (5 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.