mort spantik

Encore un mort sur le Spantik, 7.027m !

Un alpiniste est mort lors d’un nouvel accident sur le Spantik. Il fait grimper le bilan à 3 morts en une seule saison sur ce 7.000 réputé « facile »

Fin juin, on apprenait la mort de deux alpinistes japonais sur le Spantik (Pakistan). Atsushi Taguchi et Ryuseki Hiraoka avaient disparu lors de leur tentative de sommet. Les secours avaient retrouvé le corps sans vie d’Hiraoka. Le corps de Taguchi était introuvable et les recherches avaient pris fin. Ces dernières heures, c’est un autre Japonais qui a trouvé la mort sur cette même montagne. En descendant du sommet, Hiroshi Onishi est tombé dans une crevasse. L’homme de 64 ans a pu être sorti du piège mais il a succombé à ses blessures. Il accompagnait un groupe d’étudiants. « Le corps a pu être descendu au Camp 1, les autres membres de l’équipe vont bien » a annoncé Ata ur Rehman Kakar, un des officiels de la région pakistanaise en question.

La mortalité cette saison sur le Spantik est particulièrement inquiétante. Ce 7.000 réputé « facile » est bien souvent « utilisé » pour s’acclimater en vue de sommets plus élevés. Les accidents n’y sont pas fréquents.

Illustration – vue sur le Spantik © Par Mäddis, CC BY-SA 3.0 [cropped]

Notez cet article

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →