made in france

Matériel de montagne, à la recherche du Made in France

Quelques rares fabricants à l’image de Cilao (harnais, sacs) ou Aventure Verticale (harnais, combinaisons de spéléo et canyoning) conçoivent et produisent tous leurs produits en France ou exclusivement dans l’Union Européenne. Pour les autres marques, plus connues et plus faciles à trouver dans les magasins de sport, c’est une autre histoire. Partons à la recherche du Made in France

Les premiers prix

Made in FranceSur les entrées de gamme, difficile de trouver du Made in France. Les harnais Edelweiss, c’est Madagascar, ceux de Simond (Decathlon) : made in China.
Sur les casques, on trouve de l’italien (Climbing Technology) mais surtout du chinois (Béal, Singing Rock ou Camp). Sur les cordes, certaines de la célèbre marque Béal viennent de Madagascar, les Petzl ou Millet en partie du Sri Lanka.
L’exception revient aux produits en métal : les piolets, crampons et mousquetons Simond (assez imbattables sur l’entrée de gamme) sont fabriqués aux Houches dans la vallée de Chamonix. Les crampons Petzl sont aussi français, tout comme les Grivel et les Camp sont italiens.

Le haut de gamme

Made in FranceSur les harnais Petzl : pas de doute, ils nous viennent de l’usine de Malaisie. A la différence d’autres fabricants, Petzl dispose de sa propre usine en Malaisie ce qui pourra en rassurer certains. Les Black Diamond eux, viennent des Philippines. Seul Edelrid parmi les baudriers à plus de 70€ fabrique en Europe, en l’occurrence : en Allemagne.
Côté cordes : les dernières nouveautés Edelrid, Beal, Petzl sont fabriquées en Allemagne ou en France.  Côté textile, les gants Zanier, Salewa, Black Diamond, Arcteryx ou The North Face sont fabriqués en Chine. Les combinaisons Valandré sont assemblées en Tunisie, les doudounes Patagonia, Mammut et les anoraks Millet en Chine.

Si côté technique il semble possible de trouver du matériel fabriqué en France ou a minima en Europe, sur le textile c’est quasi-mission impossible. Même les modèles les plus hauts de gamme sont fabriqués à l’étranger. Mention spéciale aux pyrénéens de Valandré qui assemblent en Tunisie mais qui fabriquent certains composants en France (comme le garnissage de ses doudounes et combinaisons à base de plumes de canards et d’oies du Sud Ouest).

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *