montagne altitude default

Consolidations dans le monde des exploitants de stations de ski

Le leader français

Le monde des exploitants de stations de ski est un univers discret. En tant que skieurs, vous connaissez les noms des stations, rarement qui se cache derrière. Vous connaissez peut-être la Compagnie des Alpes (CDA), acteur majeur du tourisme de montagne en France. Cette société gère notamment les domaines de La Plagne, des Arcs, de Tignes, de Val d’Isère, de Méribel, des 2 Alpes ou encore de Serre-Chevalier. A l’étranger d’autres grands groupes existent. Certains aussi impressionnants que la CDA. C’est le cas notamment de Vail Resorts qui exploite quelques-unes des plus grandes stations nord-américaines (Vail, Park City, Breckenridge, Beaver Creek et depuis peu Whistler…).

Un acteur plus petit était présent sur le marché depuis longtemps : Intrawest. C’est d’ailleurs le seul acteur américain qui se soit frotté au marché français. Entre 2003 et 2007, la société a créé la station Les Arcs 1950. Près de 250 million d’Euros investis à l’époque pour faire sortir de terre 8 résidences et 40 boutiques. Le tout revendu en 2009 au Groupe Pierre & Vacances. D’autres investissements lourds à Flaine ont également été revendus.

Les américains progressent

Ce mauvais signe pour la santé d’Intrawest ne signifiait pas pour autant sa disparition. Cet été, l’opérateur a été racheté par une société de capital investissement (KSL) spécialisée dans le secteur du tourisme, qui pour l’occasion s’est associée avec Henry Crown & Company (exploitant d’Aspen), un autre gros acteur du marché. KSL exploitait déjà la station Squaw Valley, le rachat d’Intrawest lui ajoute 6 grandes stations comme Steamboat (USA) ou Mont Tremblant (Canada). Cette nouvelle entité s’est également offerte Mammoth Mountain, la station leader de Californie. Enfin, il y a quelques jours, c’est Deer Valley qui a rejoint le groupe. Au total cette nouvelle structure dont le nom n’est pas encore annoncé va gérer quelques 13 stations en Amérique du Nord. Quelques 6,5 millions de journées skieurs par an.

exploitants de stations de ski
en nombre de journées skieurs

Avec cette taille, ce nouveau groupe monte sur la troisième marche du podium mondial derrière la CDA (13,7 millions de journées skieurs) et Vail Resorts (10 millions).
L’étau se resserre pour le groupe français. Avec l’acquisition de Whistler Blackcomb en 2016, Vail Resorts était passé de 8 à 10 millions de journées skieurs en un claquement de doigts. Un claquement de doigts qui a coûté la bagatelle de 1,4 milliards de dollars.
Bref, la position de leader est loin d’être gravée dans le marbre !

Illustration (c) – Licence Pixabay

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *