Partagez...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Les formations montagne sont nombreuses et très variés. A tous les niveaux, pour tous les goûts ! Voici un rapide tour d’horizon de ce qui existe : du CAP Transport par câbles à l’Executive MBA Innovation Touristique.

 

Niveau Bac, à Bac+3 : les lycées des métiers et services de la Montagne

L’un d’entre eux, situé à Moutiers (Savoie), s’est fait une spécialité dans les classes spéciales dédiés aux sportifs de haut niveau en devenir (notamment en ski). Mais il forme aussi au CAP « Transport par câbles et remontées mécaniques » ou « Services Hôteliers ». Enfin, ces cursus peuvent déboucher (post-bac) sur l’obtention d’un BTS Tourisme avec une forte coloration montagne. D’autres établissements de ce type existent, comme celui de St Michel de Maurienne qui propose également de vous faire passer votre Brevet d’Etat d’Accompagnateur en Moyenne Montagne.

Des établissements privés viennent compléter les options possibles, comme le Centre de Formation aux Métiers de la Montagne de Thônes. Il prépare notamment aux tests pour devenir Moniteur de Ski ou Pisteur Secouriste. Plus spécifique, il délivre le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) des Opérateurs de parcours acrobatiques en hauteur (autrement dit, le diplôme pour vous occuper d’un accro-branche).

Niveau Bac +5 : les Masters Montagne

Parmi les cursus actuels dans le supérieur : le Master d’aménagement territorial et développement local Métiers de la Montagne dont les cours sont dispensés à Gap (Hautes-Alpes). Droit du tourisme, du sport et de l’environnement ; compétences et financement des collectivités territoriales, enjeux environnementaux, gestion… les sujets sont variés pour former les cadres qui travailleront dans les différentes collectivités de montagne, les stations…

Dans le Master STAPS de l’Université Grenoble Alpes, le parcours Management du sport propose également des enseignements en lien avec un futur métier en montagne. Innovation en tourisme sportif et en montagne, Numérique et tourisme de montagne… Pour les juristes, les universités des Alpes se sont associées pour créer le Master 2 – Droit de la Montagne. Cette formation date de 1986, elle est ouverte aux étudiant en droit et permet de prétendre devenir juriste dans les collectivités territoriales de montagne, consultant en développement touristique ou encore juriste dans des sociétés de remontées mécaniques.

Et les écoles de Commerce ?

Grenoble Ecole de Management (GEM) propose un Mastère spécialisé « Management du tourisme de montagne » en partenariat avec l’Institut de Géopgraphie Alpine et l’université Grenoble 2. Il y est question de stratégie et politiques touristiques, d’une approche durable en environnement montagneux et des instruments techniques de gouvernance touristique. Entre autres.

D’autres écoles, comme l’INSEEC, développent aussi des formations sur ces thématiques.

Et les patrons des stations ?

Si on regarde le panorama actuel dans les structures exploitantes de domaines skiables, les parcours des patrons sont très variés, et pas nécessairement issus de formations montagne. Ils peuvent être généralistes issus de grandes écoles : ESSEC, Arts et Métiers, INSA de Lyon… Mais on trouve également des anciens de cursus universitaires et même quelques self-made man qui n’ont jamais vraiment fait d’études. Certains sont même retournés sur les bancs de l’école en cours de carrière, en passant par l’Executive MBA « Innovation Touristique » de l’IAE Savoie Mont Blanc par exemple.

Reprenez vos études : les formations montagne
5 (100%) 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here