Montgenèvre

Montgenèvre, la révolution des données

Il faut parler quelques minutes avec François Veauleger, directeur de l’Office de Tourisme de Montgenèvre pour comprendre la révolution dans laquelle la station s’est engagée. En écoutant ce professionnel du tourisme, on croit entendre un data-scientist ou un roi du Big Data. Dans le cadre de son projet « Smart Station », le village haut-alpin s’est associé à Orange Business Services. Objectif : améliorer son fonctionnement et faciliter l’expérience du visiteur. Au programme : l’exploitation astucieuse des quantités astronomiques de données récoltées par tous les acteurs de la station. « On a recréé une espèce de station virtuelle avec toutes les données métiers possibles » précise le Directeur de l’Office de Tourisme. Si elle est la doyenne des stations françaises, Montgenèvre est pourtant loin d’être technophobe. Décryptage.

Hautes Alpes Station

Le Big Data, c’est bon pour la planète ?

Dans une station de montagne, les données sont nombreuses. De la fréquentation des remontées mécaniques au trafic routier, en passant par les places de parking disponibles, la fréquence des skibus ou les consommations électriques. Mais Montgenèvre va plus loin, l’idée est de croiser ces données pour rendre la station plus intelligente. Exemple : « L’éclairage public à tel endroit consomme tant d’électricité, alors que cette zone n’est pas du tout fréquentée sur un créneau nocturne donné, on va donc pouvoir réduire l’intensité de l’éclairage dans la zone en question sur ce créneau ».

Car parmi les objectifs de cette station plus « smart », il y a la réduction de l’impact environnemental. En « se connaissant mieux » via l’analyse poussée de données, Montgenèvre compte optimiser son empreinte écologique. On peut imaginer par exemple qu’un télésiège puisse être ralenti à l’heure où d’après les données, il est très peu fréquenté. Le confort des skieurs serait très peu affecté, en revanche, la consommation électrique de la remontée serait revue à la baisse.


Une infrastructure renforcée et une appli « vitrine »

Pour mettre en place un tel projet, il faut une infrastructure solide. « Pour faciliter le recours à toutes ces données, il fallait un réseau à la hauteur ! ». L’opérateur Orange a ainsi renforcé le réseau 4G de la station. Il a aussi installé une nouvelle génération de hot-spots Wi-Fi aux quatre coins du village. Ils sont au nombre de 31, permettant une connexion facilitée à toute une pléiade de services et de d’informations.

Dans quelques jours, une application mobile sera disponible dans les différents stores. Cet outil n’est pas une simple appli, c’est la « partie émergée de l’iceberg ». La porte d’entrée des visiteurs sur ce projet de station intelligente. Au fil du temps, l’appli sera enrichie de nouvelles fonctionnalités. Comme le délai d’attente de sa navette géo-localisée, l’état de damage de sa piste préférée, le rechargement de son forfait de remontées ou l’achat de son entrée au centre Balnéo,…

Accéder toujours plus facilement à ces informations et à ces services, c’est le leitmotiv de la station. Jusqu’à faire entrer le tout dans la télévision des touristes. Dans votre chambre d’hôtel ou votre appartement, il sera possible un jour de consulter l’état des pistes en zappant sur la bonne chaîne.

Utiliser ces données pour transformer les différents métiers de la station, c’est aussi réfléchir à la portée sociale. « Comment élargir au maximum la plage de recours aux emplois saisonniers ? » se questionne François Veauleger. C’est une des dimensions qui sous-tend cette volonté d’optimisation des ressources.

Montgenèvre Station 1907

A Montgenèvre, ils savent tout sur moi ?

L’approche de Montgenèvre n’est pas de décortiquer votre expérience individuelle, l’idée est d’agréger des données. Ces volumes importants d’informations tracent alors des tendances qui peuvent être utilisées pour faire évoluer les services proposés par la station. Pas de crainte donc, les données recueillies sont toutes anonymes, tout comme leur exploitation.

 

Déclinaison locale du plan « Smart Mountain » lancé en 2016 par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce projet s’étend sur plusieurs années. Les livraisons de l’infrastructure Wi-Fi et de l’application mobile en constituent une première phase visible. Rendez-vous en fin de cette saison d’hiver pour faire le point sur les avancées du projet.

 

Illustrations : © Thibaud Durand pour Montgenèvre

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *