Chamonix : une vignette Crit’Air pour circuler en montagne ?

Si le dispositif est désormais connu dans les grandes agglomérations où la qualité de l’air est particulièrement montrée du doigt, ce serait une grande nouveauté en montagne. Le dispositif Crit’Air fait en effet partie des pistes qui pourraient être étudiées dans la Vallée de l’Arve, bien que complexe à mettre en oeuvre.

Connue pour ses pics de pollution, cette vallée alpine a la mauvaise idée de combiner un trafic routier important, et une topologie qui n’aide pas l’air à circuler. Résultat, à certaines périodes de l’année, on y trouve un air plus pollué que dans les grandes villes de l’Hexagone. Les causes sont multiples et le trafic routier n’est pas seul responsable de ces pollutions (les industries et le chauffage ont également leurs parts).

Lire aussi : Les habitants de la Vallée de l’Arve portent plainte contre l’Etat.

Pour autant, cette vallée pourrait devenir une zone à faibles émissions (ZFE). C’est en tous cas ce que souhaitent de nombreuses communes de la vallée à commencer par la plus emblématique de toutes : Chamonix. Ce serait une première en dehors de grandes villes. Entre le trafic du Tunnel du Mont Blanc, et les flux de touristes, toute régulation nouvelle pourrait avoir des impacts majeurs.

Aussi vaut-il mieux bien réfléchir avant d’agir. Une étude financée par l’ADEME a ainsi été lancée et devrait fournir des préconisations dans les prochains mois. D’ores et déjà, les limitations de vitesse sont renforcées durant la saison d’hiver sur les autoroutes et voies rapides du secteur.

Alors, Chamonix deviendra-t-elle une station sans voiture ? A suivre…

Illustration © Wikimedias – B.Brassoud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here