La Rosière dit « Stop au béton » dans une pétition en ligne !

Les nombreux projets immobiliers de La Rosière n’en finissent pas de faire grincer des dents. Après les remous causés par l’installation du Club Med, quelques 1.000 lits finalement en cours de construction ; certains habitants de La Rosière se mobilisent contre un nouveau projet. Baptisé Ecrin blanc, il s’agit d’une résidence confiée au groupe Odalys. Elle devrait compter 930 lits et occuper quelques 14.000 m² aujourd’hui en partie couverts de forêt.

Les risques associés au projet

Les pétitionnaires dénoncent ce projet et plaident pour « un développement raisonné préservant l’architecture et le savoir-faire des pionniers qui l’ont créée, la beauté de sa nature, les charmes de cette belle station ». Ils citent notamment un rapport de la cour des comptes datant de 2018 : « Le modèle de développement fondé sur l’augmentation du débit des remontées mécaniques et la croissance continue de l’offre d’hébergement atteint ses limites… Face à des défis croissants, les stations nord-alpines doivent s’engager dans un développement plus équilibré ».

Plus précisément, sur ce projet précis porté par Odalys, ils mettent en avant le rôle de la forêt en tant que fixateur de CO2 et permettant de lutter contre l’érosion des sols. Ils évoquent aussi les problèmes de ressources en eau, face à l’accroissement du nombre de visiteurs. Sans parler des nuisances pour les riverains, de l’engorgement du domaine skiable et des impacts sur les hébergements actuels.  Les arguments sont nombreux et près de 2.700 personnes ont d’ores et déjà signé la pétition en ligne.

Illustration © Change.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here