Faute de neige, Puyvalador retarde sa renaissance !

Signé en octobre dernier, le nouveau contrat de Délégation de Service Public devait signifier la renaissance de Puyvalador. La petite station des Pyrénées avait fermé ses portes deux ans plus tôt, étranglée de dettes, et promettait de rouvrir pour Noël 2019 ! Les engagements du repreneur étaient clairs : « offrir une garantie neige avec 100% du domaine couvert par la neige de culture ». En deux mois, le défi était de taille !

De la neige garantie ? Encore faut-il que le système de neige de culture puisse fonctionner… Car même si les conditions de froid sont réunies, il faut que la technologie soit au rendez-vous. « Des soucis électriques ont empêché les installations de fonctionner normalement, nous n’étions pas opérationnels pour diverses raisons lorsqu’il a fait froid et nous n’avons pas pu, comme nos voisins, faire des réserves de neige de culture. » explique le nouveau patron Jérôme Sabarthès à l’Indépendant.

Cap sur février !

Toujours enthousiaste, le nouvel investisseur l’affirme : les pistes seront prêtes pour les vacances de Février. Le chrono tourne, début des vacances scolaires dans la région : le 8 février prochain ! Dans un mois tout juste. Et la nature ne semble pas très aidante. Pas de neige prévue dans les prochains jours, et des températures bien trop douces pour faire fonctionner de façon satisfaisante les enneigeurs.

Croisons les doigts pour que la petite station familiale du Capcir puisse ouvrir bientôt ! Car si les pistes ne sont pas encore ouvertes, nombreux ont été les bénévoles à s’engager pour faire revivre Puyvalador. Plusieurs week-ends de l’automne, ils étaient des dizaines à venir filer un coup de main aux travaux de rénovation de la station. Peinture des téléskis, aménagement des pistes, petites réparations, débroussaillage,…

Illustration © Plan des pistes Puyvalador

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here