hélico

Survol en hélico, un attrape nigaud ?

En quelques clics, on peut survoler le massif du Mont Blanc avec Google Earth. Coût de l’opération : gratuit. Cliquer ici pour ce survol virtuel ! Mais c’est nettement moins bien qu’en hélico !

Décollage

Il est 9 heures sur l’Altiport de Megève, le temps est clair et on commence à s’affairer sur le tarmac pour préparer notre hélico. Ça y est, le plein est terminé ! Nous sommes 5 passagers à monter à bord le moment venu. Il y a de la place pour tout le monde mais chacun croise les doigts pour avoir une place proche des vitres ! En quelques secondes, le moteur est mis en route, les ceintures attachées et le pilote nous annonce le décollage. C’est parti pour 3/4 d’heures d’un spectacle saisissant. La machine s’élève et double le Mont d’Arbois puis file vers Chamonix.
Nous longeons tout le massif pour aller faire demi-tour au-dessus du barrage d’Emosson. Le retour est bien plus intéressant puisque le pilote pénètre dans chaque vallée, à grand renfort de commentaires : on survole le glacier d’Argentière avant de tourner au pied du Mont Dolent, on tutoie l’Aiguille Verte et les Drus avant de remonter la Mer de Glace et de rester quelques longues secondes en stationnaire en face Nord des Grandes Jorasses.
On passe ensuite la Dent du Géant puis la Vallée Blanche et l’Aiguille du Midi. C’est par l’Italie que l’on aborde le Mont Blanc, protégé du vent. Quand l’hélicoptère n’est plus abrité ça secoue sérieusement. Pour ménager les passagers, le pilote perd un peu d’altitude au niveau de l’Aiguille de Bionnassay puis s’éloigne du massif.
Arrivée quelques minutes plus tard sur l’Altiport de départ. Les paysages sont somptueux, que l’on connaisse ou non le massif, et l’opportunité de les voir du ciel est inestimable. J’avoue que nous étions sous le charme.

Mont-Blanc depuis le côté italien (vue d’hélico)

A quel prix ?

Cependant, le billet coûte quand même 330 € (200 € si vous préférez un circuit plus court) et c’est TRÈS cher. D’autres options que celle que nous avions choisie peuvent être plus intéressantes :
– le survol en avion de tourisme (40 min de vol vous coûteront 152€ avec un circuit qui ressemble à celui détaillé plus haut).
– le vol en hélico qui part au plus près du massif (30 min depuis Argentière pour 200€, c’est plus court mais ça ne comprend pas le trajet depuis Megève donc vous en voyez + pour le même prix)

Quelque soit la formule, ce survol du massif est objectivement exceptionnel et ne peut donc rentrer dans la catégorie des attrape-nigauds même si le prix à payer (au sens premier du terme) est sacrément élevé.

EN SAVOIR PLUS
 > 1 Altiport de Megève
 > 2 Mont Blanc Hélicoptères | Aerocime
 > 3 Chamonix Hélico

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *