Seyne-les-Alpes : le refuge de Roche-Close prend la place des vaches ?

Promesse électorale de 2014, le Refuge de Roche-Close devrait bientôt voir le jour sur la commune de Seyne-les-Alpes. Avec un chantier qui débuterait au printemps prochain, le bâtiment de 300m² devrait ouvrir ses portes aux randonneurs en début d’été 2021. Il pourrait en recevoir une quarantaine par nuitée. Le refuge, construit à quelques 2.180 mètres d’altitude, coûterait quelques 1,5 million d’Euros. L’Etat, la Région Sud et le Département des Alpes de Haute-Provence en financent les deux tiers, la commune le reste. 2h30 de marche permettrait de rejoindre le refuge depuis la route.

Des éleveurs bloquent les accès au chantier

Un temps baptisé Refuge de la Résinière ou de Grande Montagne, ce projet a fait parler de lui à l’automne. En octobre dernier, une vingtaine d’éleveurs avaient lancé un mouvement de contestation alors que le projet prévoit cette construction sur un des alpages où paissent leurs bovins. La municipalité affirmait pourtant que la construction interviendrait en bordure de l’alpage, dans une zone peu fréquentée par les bêtes.

Les éleveurs, rejoints par d’autres habitants, dénonçaient l’absence de consultation des populations. Une délégation d’opposants avait alors été reçue en préfecture mais le projet n’avait pas pour autant été affecté. Une pétition lancée quelques mois plus tôt, mettait également en avant les impacts sur la faune, la flore, les besoins de captage d’eau, les rejets d’eaux usées et les dettes de la commune.

Lire aussi : Top 5 des refuges de montagne les plus impressionnants

Aux habitants qui craignaient un endettement important de Seyne-les-Alpes, les élus ont fournis une réponse « rassurante » lors du Conseil Municipal du 12 novembre dernier : « le montant de la redevance qui sera payée par le gardien à la commune devrait couvrir à environ 4.000 € près l’annuité de l’emprunt qui servira à payer la part non subventionnée des travaux ».

Les arguments de la majorité auront-ils convaincu les opposants pendant l’hiver ? Rendez-vous à la reprise des travaux au printemps pour le découvrir.

Illustration Extrait Bulletin Municipal Seyne les Alpes © Gaston Muller Architecture

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here